Ange gar­dien

Le Parisien (Paris) - - Transports - P. A.

Per­due. Mais alors, vrai­ment per­due. Je tourne en rond dans cet ar­ron­dis­se­ment du sud pa­ri­sien où je me suis aven­tu­rée pour dé­po­ser une col­lègue en panne de voi­ture. Dans ce dé­dale de ruelles mal éclai­rées, pas moyen de re­trou­ver le che­min qui me ra­mè­ne­ra en­fin, ser­vice ren­du, vers mes propres pé­nates où m’at­tend le dé­li­cieux dî­ner dont la seule pen­sée fait gron­der mon es­to­mac. Et im­pos­sible de comp­ter sur la tech­no­lo­gie : mon por­table n’a plus de bat­te­rie, adieu l’aide du GPS. Mieux vaut en re­ve­nir aux bonnes vieilles mé­thodes à l’an­cienne. Vitre bais­sée, je guette l’au­toch­tone et ses conseils avi­sés. Mais bien sûr, vu l’heure tar­dive, pas une âme cha­ri­table pour me gui­der ! Quand un pro­me­neur noctambule se montre en­fin, il n’est pas du coin. A deux doigts d’aban­don­ner, de me ga­rer, de fi­nir à pied, sou­dain je l’aper­çois, pe­tite sil­houette do­rée au­des­sus des toits. Re­con­nais­sable entre mille, c’est l’ange de la Bas­tille ! Cap en­fin in­di­qué, il ne fau­dra pas plus de quelques mi­nutes pour trou­ver la sor­tie du labyrinthe. Comme quoi, si le ma­rin a son phare pour le gui­der, le ci­ta­din aus­si !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.