Alors, les ca­thos, tous des ré­acs?

Loin des cli­chés, un son­dage BVA réa­li­sé pour notre jour­nal ré­vèle que les ca­tho­liques fran­çais dé­fendent le droit à l’avor­te­ment et sont fa­vo­rables au ma­riage gay.

Le Parisien (Paris) - - La Une - CH­RIS­TEL BRI­GAU­DEAU

Le pape vou­lait l’avis des ca­tho­liques sur l’évo­lu­tion de la fa­mille. Il l’a : les croyants veulent du chan­ge­ment ! Au tra­vers des ré­ponses qu’ils ont en­voyées au Va­ti­can, dans le cadre d’une consul­ta­tion mon­diale in­édite lan­cée par le pape Fran­çois, les bap­ti­sés du monde en­tier ex­hortent leur Eglise à al­ler de l’avant, et à vivre avec son temps.

Hier, le car­di­nal Lo­ren­zo Bal­dis­se­ri, un proche du sou­ve­rain pon­tife, a pris acte du mes­sage, en dé­cla­rant qu’il y a « ur­gence » à « prendre conscience des réa­li­tés vé­cues par les gens » et à « re­prendre le dia­logue » avec ceux qui se sont éloi­gnés de l’Eglise. Il y au­ra du che­min à par­cou­rir, en France comme ailleurs. Le son­dage sur les évo­lu­tions de la so­cié­té fran­çaise, réa­li­sé en ex­clu­si­vi­té par l’ins­ti­tut BVA pour « le Pa­ri­sien » - « Au­jourd’hui en France » , ré­vèle que l’image d’Epi­nal des fa­milles en Bar­bour aux convic­tions confites dans l’eau bé­nite est sé­rieu­se­ment da­tée.

Ils ad­mettent le ma­riage ho­mo­sexuel

Non, tous les ca­tho­liques ne dé­filent pas dans la Ma­nif pour tous ! Même si une ré­ti­cence évi­dente per­siste chez les plus as­si­dus à la messe do­mi­ni­cale, le ma­riage gay est dé­sor­mais ac­cep­té par la ma­jo­ri­té des « pra­ti­quants oc­ca­sion­nels » , ain­si que par la grande co­horte des ca­tho­liques « non pra­ti­quants » , re­li­gieux de culture plus que de convic­tion. Leur ac­cep­ta­tion d’une li­bé­ra­li­sa­tion des moeurs « pour­suit un mou­ve­ment ins­crit de très longue date, re­lève le so­cio­logue Gé­rard Mer­met*. La fa­mille a énor­mé­ment chan­gé de­puis le XVIIIe siècle, avec la re­con­nais­sance du sen­ti­ment amou­reux, puis du droit au di­vorce, l’union libre, l’avor­te­ment et main­te­nant le ma­riage pour tous… A chaque fois, on connaît la que­relle des an­ciens et des mo­dernes. Et le plus souvent ce sont les mo­dernes qui gagnent » .

Ils ne lâchent pas sur la PMA

Mais, s’ils prennent glo­ba­le­ment acte des évo­lu­tions so­cié­tales pas­sées dans la loi, à com­men­cer par le droit à l’IVG qui fê­te­ra bien­tôt ses 40 ans, les ca­tho­liques af­fichent un pro­fond désac­cord sur deux su­jets : le droit à l’adop­tion d’une part, la pro­créa­tion mé­di­ca­le­ment as­sis­tée d’autre part, pour les couples de même sexe. « L’ho­mo­pa­ren­ta­li­té reste un fac­teur de cris­pa­tion, confirme Er­wan Les­tro­han, di­rec­teur d’études à l’ins­ti­tut BVA. Alors que les ca­tho­liques sont pro­gres­sistes dans l’en­semble, ces su­jets marquent une ligne de dé­bat. » La frac­ture dé­passe d’ailleurs lar­ge­ment la ca­tho­sphère. Elle s’ob­serve mas­si­ve­ment dans le cli­vage po­li­tique : se­lon notre son­dage, la PMA pour les couples ho­mo­sexuels est sou­te­nue par 66 % des Fran­çais de gau- che… et com­bat­tue par 84 % des ci­toyens de droite. « On peut pa­rier qu’il y a eu une ra­di­ca­li­sa­tion des deux cô­tés, suite à un dé­bat mar­qué par beau­coup d’af­fron­te­ments et de confu­sion, re­lève Gé­rard Mer­met. De l’huile a été je­tée sur le feu, et ce­la va avoir des consé­quences sur les ca­pa­ci­tés fu­tures des Fran­çais à dis­cu­ter. »

Ils at­tendent une mo­der­ni­sa­tion de l’Eglise

Vis- à- vis de l’ins­ti­tu­tion re­li­gieuse, en re­vanche, croyants et mé­créants se re­trouvent. Une grande ma­jo­ri­té ai­me­rait voir l’Eglise or­don­ner des femmes prêtres et en­tendre le pape se pro­non­cer pour l’usage de la pi­lule ou le port du pré­ser­va­tif. « Les pra­ti­quants consi­dèrent sans doute que leur re­li­gion se­rait mieux ac­cep­tée et pour­rait ain­si jouer un rôle plus im­por­tant dans la so­cié­té, es­time Gé­rard Mer­met. Il y a une vo­lon­té de re­con­quête. » Il existe, aus­si, une lourde at­tente spi­ri­tuelle. Se­lon les ré­sul­tats de la consul­ta­tion lan­cée par le Va­ti­can, les ca­tho­liques sont nom­breux à de­man­der à leur hié­rar­chie da­van­tage de com­pré­hen­sion en ma­tière de mo- rale sexuelle. Beau­coup avouent d’ailleurs « ne pas te­nir compte » dans leur vie in­time de la doctrine « Hu­ma­nae Vi­tae » , qui pour­fend la contra­cep­tion dite « ar­ti­fi­cielle » . De même, bien que l’Eglise ex­clue tou­jours des sa­cre­ments les per­sonnes di­vor­cées, les ca­tho­liques fran­çais sont presque aus­si nom­breux que les autres à rompre leurs liens ma­ri­taux. * Au­teur de « Ré­in­ven­ter la France : ma­ni­feste pour une dé­mo­cra­tie po­si­tive » , Ed. L’Ar­chi­pel, 19€ 95.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.