Le tri­plé his­to­rique des Fran­çais menacé

Ski­cross. Une ré­cla­ma­tion a été dé­po­sée, hier, contre les Fran­çais, ac­cu­sés d’avoir uti­li­sé des­pan­ta­lons­non conformes lors de leur tri­plé his­to­rique jeu­di. Dé­ci­sion ce ma­tin.

Le Parisien (Paris) - - La Une - KRASNAÏA PO­LIA­NA ( RUS­SIE) De l’un de nos en­voyés spé­ciaux ÉRIC BRU­NA

Le tri­plé his­to­rique des Bleus en ski­cross il y a trois jours était- il trop beau pour être hon­nête ? C’est en tout cas la ques­tion que se posent avec in­sis­tance les dé­lé­ga­tions canadienne et slo­vène. Les deux na­tions re­prochent en ef­fet aux Bleus d’avoir uti­li­sé des pan­ta­lons non conformes du­rant la fi­nale de l’épreuve, où ils ont trus­té le po­dium. Dans le même temps, le Ca­na­dien Bra­dy Le­man a pris la 4e place, tan­dis que le Slo­vène Fi­lip Fli­sar se clas­sait 2e de la pe­tite fi­nale, c’est- à- dire mé­daille de bronze po­ten­tielle en cas de dé­clas­se­ment du trio tri­co­lore. La Rus­sie, qui pour­rait ré­cu­pé­rer l’ar­gent pour Egor Ko­rot­kov, ne s’est quant à elle pas ma­ni­fes­tée.

Après avoir es­sayé en vain avan­thier de de­man­der l’ou­ver­ture d’une pro­cé­dure au­près de la Fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale de ski ( qui a ju­gé le dé­pôt trop tar­dif), l’As­so­cia­tion canadienne de ski acro­ba­tique ( Ac­sa), le Co­mi­té olym­pique ca­na­dien et le Co­mi­té olym­pique slo­vène en ont ap­pe­lé à l’ar­bi­trage du Tri­bu­nal ar­bi­tral du sport ( TAS). Ils at­taquent ain­si la FIS et le Co­mi­té in­ter­na­tio­nal olym­pique ( CIO), ci­tant comme tiers le Co­mi­té na­tio­nal olym­pique et spor­tif fran­çais ( CNOSF) pour de­man­der à l’or­gane su­prême la dis­qua­li­fi­ca­tion de Jean- Fré­dé­ric Cha­puis ( or), Ar­naud Bo­vo­len­ta ( ar­gent) et Jo­na­than Mi­dol ( bronze).

Le ju­ry a va­li­dé les pan­ta­lons et on est clean”

Mi­chel Mi­chel Vion, Vion, pré­sident pré­sident de de la la fé­dé­ra­tion fé­dé­ra­tion

Les plai­gnants font va­loir que « juste avant la grande fi­nale, le per­son­nel de l’équipe de France a chan­gé la forme de la par­tie basse des pan­ta­lons des skieurs, créant un ef­fet aé­ro­dy­na­mique que les ap­pe­lants consi­dèrent comme contraire aux règles in­ter­na­tio­nales de com­pé­ti­tion de ski acro­ba­tique » . Pen­dant la du­rée des Jeux, le TAS, qui d’or­di­naire siège à Lau­sanne ( Suisse), a ou­vert un bu­reau tem­po­raire à Sot­chi pour ré­soudre tous les li­tiges ju­ri­diques liés aux com­pé­ti­tions olym­piques. Ce tri­bu­nal spé­cial, nom­mé chambre ad hoc du TAS, a été sai­si trois fois seule­ment de­puis dé­but fé­vrier, par des ath­lètes qui contes­taient leur non- sé­lec­tion aux JO.

La chambre, réunie en ur­gence, a pas­sé une nuit blanche. Mi­chel Vion, le pré­sident de la Fé­dé­ra­tion fran­çaise de ski ( FFS), et Fabien Sa­guez, le di­rec­teur tech­nique na­tio­nal, ont été au­di­tion­nés bien au- de­là de mi­nuit. La dé­ci­sion doit être pu­bliée au­jourd’hui à 14 heures lo­cales ( 11 heures à Pa­ris) sur le site In­ter­net du TAS. Même si le CNOSF, pro­cé­dure en cours oblige, n’a pas sou­hai­té ré­agir of­fi­ciel­le­ment hier soir, on semble plu­tôt op­ti­miste du cô­té de la dé­lé­ga­tion tri­co­lore, ras­su­rée par le pre­mier re­jet de la FIS. Car dès les heures qui avaient sui­vi l’in­croyable per­for­mance des Fran­çais ( pre­mier tri­plé de l’his­toire aux JO d’hi­ver), la ru­meur com­men­çait dé­jà à en­fler. « Mais le ju­ry a va­li­dé les pan­ta­lons et on est clean » , ex­pli­quait alors Mi­chel Vion.

( EPA/ Jus­tin Lane.)

Ro­sa Khu­tor ( Rus­sie), jeu­di. Ar­naud Bo­vo­len­ta, Jo­na­than Mi­dol et Jean- Fré­dé­ric Cha­puis ( de gauche à droite), res­pec­ti­ve­ment mé­daillés d’ar­gent, de bronze et d’or en ski­cross, pourraient perdre leur ré­com­pense. Les dé­lé­ga­tions canadienne et slo­vène es­timent que les Bleus ont uti­li­sé des pan­ta­lons non conformes en fi­nale : la par­tie basse ( cer­clée en rouge) au­rait été mo­di­fiée créant un ef­fet aé­ro­dy­na­mique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.