Le Va­ti­can in­ter­roge ses fi­dèles

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour - HÉ­LÈNE HAUS

Le remariage des di­vor­cés, la contra­cep­tion, l’union des couples ho­mo­sexuels… Voi­là les su­jets sur les­quels ont été in­ter­ro­gés ces se­maines les ca­tho­liques du monde en­tier, et no­tam­ment les fi­dèles fran­çais, qui ont été des di­zaines de mil­liers à prendre la plume pour ré­pondre au ques­tion­naire en 38 points sur la fa­mille ré­di­gé par le Va­ti­can.

Une ini­tia­tive lan­cée en vue du sy­node ( as­sem­blée ec­clé­sias­tique) ex­tra­or­di­naire sur la fa­mille qui se dé­rou­le­ra à Rome en oc­tobre et dont le car­di­nal- ar­che­vêque de Pa­ris An­dré Vingt- Trois se­ra l’un des trois pré­si­dents. Le Va­ti­can a à ce jour 80 % des ré­ponses. Et se­lon le se­cré­taire gé­né­ral du sy­node des évêques, pro­mo­teur du ques­tion­naire et proche du pape, on y lit « beau­coup de souf­france, sur­tout de ceux qui se sentent ex­clus ou aban­don­nés par l’Eglise, se trou­vant dans un état de vie qui ne cor­res­pond pas à sa doctrine » .

« Plus qu’un son­dage, c’est une pho­to des ca­tho­liques prise à un ins­tant T » , ex­plique Mgr Pierre- Ma­rie Car­ré, ar­che­vêque de Mont­pel­lier, char­gé par la Confé­rence des évêques de France de ré­di­ger la syn­thèse des ré­ponses des ca­tho­liques de l’Hexa­gone, pu­bliée jeu­di. Sur 95 dio­cèses, 83 lui ont en­voyé un ré­ca­pi­tu­la­tif des avis de leurs fi­dèles. Cha­cun avait dis­tri­bué le ques­tion­naire à sa ma­nière, par­fois en le met­tant en ligne sur son site. « Une in­no­va­tion consi­dé­rable : les com­mu­ni­ca­tions entre les simples pra­ti­quants et les hautes au­to­ri­tés sont tra­di­tion­nel­le­ment dif­fi­ciles » , note Odon Vallet, his­to­rien des re­li­gions. Dé­ca­lages La consul­ta­tion avait pour­tant ses li­mites. « Cer­taines ques­tions étaient dif­fi­ciles à com­prendre. Le texte s’adres­sait aux évêques » , re­con­naît Mgr Car­ré. Pour éva­luer la fré­quence du concu­bi­nage au sein des couples, le Va­ti­can avait ré­di­gé : « Le concu­bi­nage ad ex­pe­ri­men­tum est- il une réa­li­té pas­to­rale im­por­tante dans votre Eglise par­ti­cu­lière ? » Pour la ma­jo­ri­té… la ré­ponse est oui. Les ca­thos fran­çais ont ain­si mon­tré un cer­tain dé­ca­lage entre la doctrine et leur vie.

S’ils res­tent op­po­sés au ma­riage gay, ils sont plu­tôt fa­vo­rables au remariage de di­vor­cés, in­ter­dit, ou à l’usage de la contra­cep­tion, tou­jours dé­criée par l’ « Hu­ma­nae Vi­tae » , la cir­cu­laire sur le ma­riage et la ré­gu­la­tion des nais­sances ré­di­gée par Paul VI en 1968.

Un dé­ca­lage consta­té aus­si chez nos voi­sins eu­ro­péens, no­tam­ment al­le­mands. Les ca­tho­liques suisses, eux, sou­tiennent même la bé­né­dic­tion des unions ho­mo­sexuelles. Faut- il alors pen­ser que le Va­ti­can va évo­luer ? Pour le spé­cia­liste Mi­chel Cool, de la mai­son d’édi­tion ca­tho­lique Sal­va­tor, la doctrine de l’Eglise ne pour­ra pas chan­ger du jour au len­de­main, « mais le pape au­ra sû­re­ment ten­dance à évi­ter la condam­na­tion de ceux qui ne la sui­vront pas à la lettre » . Pour le sa­voir, il fau­dra en­core at­tendre deux ans — après le se­cond sy­node sur la fa­mille, pré­vu en 2015 — avant que Fran­çois ne pu­blie son ex­hor­ta­tion apos­to­lique, dans la­quelle il de­vrait don­ner la vi­sion de l’Eglise sur ces su­jets par­fois si po­lé­miques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.