« Une pre­mière d’ici deux ou trois mois »

Alain Ba­zot, pré­sident del’UFC- Que Choi­sir

Le Parisien (Paris) - - Economie - Pro­pos re­cueillis par B. L. ET E. B

La loi Ha­mon vo­tée, quelle pour­rait être la pre­mière ac­tion de groupe en France ? ALAIN BA­ZOT. Dif­fé­rents dos­siers sont en cours dans le sec­teur du lo­ge­ment, de la banque et de l’as­su­rance. Il faut que les mon­tants des pré­ju­dices soient im­por­tants et fa­ci­le­ment éva­luables pour in­ten­ter une ac­tion. Nous at­ten­dons la pro­mul­ga­tion de la loi, mais une pre­mière ac­tion de groupe pour­rait avoir lieu d’ici à deux ou trois mois. Est- ce une vic­toire pour les consom­ma­teurs ? De­puis le temps qu’on at­ten­dait ce­la, oui ! C’est une évo­lu­tion ma­jeure du droit de la consom­ma­tion, avec un ren­for­ce­ment des sanctions et non un patch­work de me­su­rettes. Même si le texte est loin d’être par­fait. Que manque- t- il dans cette loi ? La res­pon­sa­bi­li­té sur les épaules des as­so­cia­tions consu­mé­ristes est très lourde. Elles se­ront no­tam­ment char­gées de re­dis­tri­buer les in­dem­ni­tés aux consom­ma­teurs lé­sés si une en­tre­prise est con­dam­née. La meilleure so­lu­tion au­rait été que le juge dé­signe un tiers pour ce rôle de li­qui­da­teur. Heu­reu­se­ment, une éva­lua­tion de la loi est pré­vue, dix- huit mois après le dé­but de son ap­pli­ca­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.