Les Pa­ri­siensn’ ont pasl e droit de fai­blir

Le Parisien (Paris) - - Sports - FRÉ­DÉ­RIC GOUAILLARD

Quelle que soit l’is­sue de ce cham­pion­nat, il fau­dra re­mer­cier Monaco. Dans son rôle d’ai­guillon du tout- puis­sant PSG, l’ASM, dé­sor­mais à deux points de Pa­ris, joue un rôle sa­lu­taire pour la Ligue 1. Le suc­cès sur le fil de l’équipe du Ro­cher avant- hier face à Reims ( 3- 2) par­vient même à re­haus­ser l’in­té­rêt de ce TFC - PSG, coin­cé entre la Ligue des cham­pions et le cla­si­co contre l’OM, di­manche pro­chain.

Un ex­ploit si l’on consi­dère que l’ex­ci­ta­tion au­tour de ce match n’est pas à son comble. Pour la pre­mière fois de la sai­son, le PSG est pro­gram­mé à 14 heures, un ho­raire peu aca­dé­mique et pas vrai­ment fé­dé­ra­teur. « Il faut voir le bon cô­té des choses, af­firme Laurent Blanc. Mes joueurs ont cer­tai­ne­ment dû voir le ré­sul­tat de Monaco et il est pré­fé­rable qu’une équipe nous mette un peu de pres­sion en termes de ré­sul­tats. Pour le ni­veau du PSG, c’est une bonne chose. »

S’il leur man­quait un brin de mo­ti­va­tion pour épi­cer ce dé­pla­ce­ment, Thia­go Sil­va et ses par­te­naires doivent donc re­gar­der der­rière ( Monaco) et pen­ser à de­main ( Mar­seille). L’équa­tion est simple : le club de la ca­pi­tale doit l’em­por­ter cet après- mi­di pour conser­ver son ma­te­las de 5 points et ac­cueillir l’OM dans les meilleures condi­tions. nQuelques re­touches Et si Pa­ris ne baigne pas dans « l’eu­pho­rie » , dixit Laurent Blanc, le contexte lui est lar­ge­ment fa­vo­rable. Cette an­née, le PSG a plu­tôt bien gé­ré ces ren­contres d’avant et d’après Ligue des cham­pions, con­trai­re­ment à la sai­son der­nière. Et sa dé­mons­tra­tion mar­di en Al­le­magne ( 4- 0) a rap­pe­lé que le club de la ca­pi­tale sait his­ser son ni­veau de jeu quand les cir­cons­tances l’exigent.

Sur­tout l’at­taque, par­fois cri­ti­quée pour son manque d’ef­fi­ca­ci­té, a re­trou­vé tout son punch avec 4 réa­li­sa­tions à la BayArena et 7 buts lors des deux der­niers matchs. « On s’est pro­cu­ré moins d’oc­ca­sions face à Le­ver­ku­sen, mais le fait d’en avoir concré­ti­sé quatre est une bonne chose. Si on pou­vait faire la même chose en cham­pion­nat, ce se­rait bien » , confirme le coach pa­ri­sien.

Il est d’ailleurs fort pro­bable que Laurent Blanc re­con­duise l’équipe vic­to­rieuse en Al­le­magne, ou qu’il pro­cède a mi­ni­ma à de lé­gères re­touches ( Mar­quin­hos pour Van der Wiel et Pas­tore pour La­vez­zi ?). Face à Tou­louse, une des pires équipes à do­mi­cile ( 18e sur 20 avec seule­ment 3 vic­toires), la marche vic­to­rieuse du PSG a de bonnes chances de se pour­suivre.

( LP/ Ar­naud Jour­nois.)

Parc des Princes ( Pa­ris), le 31 jan­vier. Lu­cas se­ra de nou­veau ali­gné au sein d’une at­taque pa­ri­sienne qui a re­trou­vé son ef­fi­ca­ci­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.