Des­tin Blue dé­fend son titre

Lundià Mar­seille- Bo­ré­ly. Lau­réat de l’édi­tion 2013 de cette course, DES­TIN BLUE, en grande forme, re­met son titre en­jeu avec la ferme in­ten­tion de le conser­ver.

Le Parisien (Paris) - - Sport Hippique - KÉ­VIN RO­MAIN

Le quin­té se dis­pu­te­ra au ga­lop, sur l’hip­po­drome de Mar­seilleBo­ré­ly, à l’oc­ca­sion du Prix Louis Bru­net. Ce han­di­cap dis­pu­té sur 2100 m sur la piste en ga­zon met­tra aux prises seize concur­rents bien connus à ce ni­veau. Ac­tuel­le­ment en bonne forme, comme l’at­testent ses der­nières ten­ta­tives, DES­TIN BLUE ten­te­ra de conser­ver son titre dans cette épreuve qu’il a rem­por­tée l’an pas­sé. Son ap­ti­tude au par­cours ne fait au­cun doute, et même si les condi­tions au poids lui sont lé­gè­re­ment dé­fa­vo­rables l’élève de Pas­cal Mar­mion ne de­vrait pas être loin de la vé­ri­té. nDIVIN LÉON tourne au­tour du pot. Bien connu et ré­gu­lier dans ce genre de confron­ta­tions, DI­VIN LÉON fait par­tie des bonnes pos­si­bi­li­tés de cette épreuve. Ce n’est pas un ga­gneur, mais une chose est sûre avec lui : il va faire sa course. De plus, il ap­pré­cie cette piste. Bref, il a tout pour plaire. n PRINCE D’AL­MA­TY, un sé­rieux client. Dé­te­nant de so­lides ga­ran­ties, PRINCE D’AL­MA­TY au­ra sur­tout contre lui d’ef­fec­tuer une ren­trée dans cette com­pé­ti­tion. Plus re­vu en piste de­puis le 30 no­vembre 2013, l’élève de Charles Gour­dain avait au­pa­ra­vant prou­vé qu’il était com­pé­ti- tif dans des gros han­di­caps. Même s’il est char­gé au poids, il ne faut sur­tout pas le prendre à la lé­gère. nBis re­pe­ti­ta pour SAN­ZIO. Deuxième de l’édi­tion 2013, SAN­ZIO se pré­sente au dé­part de cette épreuve dans de bonnes condi­tions, avec une va­leur iden­tique. Seule dif­fé­rence par rap­port à l’an pas­sé, il n’a pas été re­vu de­puis deux mois en com­pé­ti­tion. nMON P’TIT CHÉ­RI en em­bus­cade. Pris à une va­leur éle­vée, MON P’TIT CHÉ­RI au­ra pour lui d’ap­pré­cier la piste de Bo­ré­ly et sa ré­gu­la­ri­té. En re­vanche, en neuf ten­ta­tives dans les quin­tés, il n’a ja­mais fait mieux que qua­trième. Il y a du pour et du contre dans la can­di­da­ture du pro­té­gé de Jacques Ros­si. nUN DE LA CANEBIÈRE à do­mi­cile. Spé­cia­liste de la piste, UN DE LA CANEBIÈRE fait par­tie des bonnes pos­si­bi­li­tés pour les places. Ses der­nières ten­ta­tives dans les han­di­caps ne sont pas très en­cou­ra­geantes mais sa va­leur a été lé­gè­re­ment re­vue à la baisse, ce qui peut lui don­ner un pe­tit plus. nRUSSIAN REEL a son mot à dire. Bien si­tué au poids, RUS­SIAN RÉEL a prou­vé ces der­nières se­maines qu’il était com­pé­ti­tif à cette va­leur. Sur sa dis­tance, l’élève de Jacques He­lou­ry a éga­le­ment mon­tré qu’il était ca­pable de s’adap­ter à toutes les sur­faces. Pra­tique, il semble être un bon point d’ap­pui pour être à l’ar­ri­vée de ce quin­té. nLA GRANDE DU­CHESSE pour les places. For­te­ment pé­na­li­sée lors de son suc­cès du 12 août 2013 à Clai­re­fon­taine, LA GRANDE DU­CHESSE a vu sa marge de ma­noeuvre ré­duite à néant. Pour sa ren­trée, elle n’a pas mon­tré grand- chose, mais elle peut vi­ser une place, d’au­tant qu’elle se re­trouve mieux pla­cée sur l’échelle des va­leurs.

( Scoop­dy­ga/ Pierre Cos­ta­ba­die.)

Cagnes- sur- Mer, le 12 fé­vrier. DES­TIN BLUE va se clas­ser cin­quième du Prix Ra­dis­son Blu Nice ( 2400 m).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.