Dans la­ci­ta­delle deNa­po­léon

Le Parisien (Paris) - - Mon Dimanche -

Sym­bo­li­que­ment, Na­po­léon n a î t l e 15 août 1869, moins d’un an après le r at­ta­che­ment de la Corse à la France, et alors que les com­bats font tou­jours rage. Son frère aî­né, Jo­seph, est né ita­lien, ou plu­tôt gé­nois, dans la même mai­son. A l’époque, comme le dit Phi­lippe Cos­ta­ma­gna « la Corse

, était une toute pe­tite île, Ajac­cio un pe­tit bourg, moins grand que Cal­vi ou Bo­ni­fa­cio. C’étaient des gens très pauvres qui vi­vaient là » .

Le père de Na­po­léon a 18 ans et sa mère 14 lors de leur ma­riage, ils au­ront 13 en­fants, dont 8 sur­vi­vront. Le fu­tur hé­ros est le se­cond de la fra­trie. Les Bo­na­parte sortent dé­jà du lot, sans os­ten­ta­tion mais avec des res­sources très su­pé­rieures à la moyenne. Le pe­tit gar­çon voit le jour dans une grande mai­son de la ci­ta­delle, au coeur de la vieille ville d’Ajac­cio qui garde en­core au­jourd’hui un charme ita­lien, avec ses ocres et ses couleurs in­tenses, ses ruelles, ses jar­di­nets. La mai­son na­tale de Bo­na­parte, clas­sée monument his­to­rique et de­ve­nue musée na­tio­nal, n’abrite pas d’ob­jet de l’en­fance de Na­po­léon, qui par­tit étu­dier sur le conti­nent dès l’âge de 9 ans. Elle a été pillée en­suite, en

Phi­lippe Cos­ta­ma­gna, di­rec­teur du pa­lais Fesch.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.