La­da­me­del’Af­fi­che­rouge

Fran­çoisHol­lan­dea­cé­lé­bré­ven­dre­di­la­mé­moi­re­des­ré­sis­tants­com­mu­nis­tes­du­groupe Ma­nou­chian, tué­si­lya70ans. 22hom­me­setOl­gaBan­cic, la­seu­le­fem­me­du­ré­seau.

Le Parisien (Paris) - - Mon Dimanche -

lle a un long col- che­mi­sier qui lui donne un air sage, et ce sou­rire de Jo­conde, in­dé­chif­frable. Les pau­pières semblent un peu lasses, comme ré­si­gnées au ter­rible sort qui l’at­tend. Mais c’est aus­si une froide dé­ter­mi­na­tion qu’on lit sur ce cli­ché, l’un des seuls d’Ol­ga Ban­cic. Vous ne trou­ve­rez pas son beau visage par­mi les dix fi­gu­rant sur l’Af­fiche rouge. La pro­pa­gande na­zie, qui l’avait pla­car­dée sur les murs de Pa­ris pen­dant le pro­cès du groupe Ma­nou­chian en fé­vrier 1944, crai­gnait peu­têtre d’émou­voir l’opi­nion en y im­pri­mant l a pho­to d’une femme aux traits si doux. La jus­tice, elle, a été sans pi­tié : le 21 fé­vrier, comme ses vingt- deux frères d’armes des FTPMOI ( Francs- Ti­reurs et par­ti­sansMain- d’oeuvre im­mi­grée), Ol­ga est con­dam­née à mort par un tri­bu­nal mi­li­taire al­le­mand. Le chef du ré­seau, Mis­sak Ma­nou­chian, et tous ses membres ac­tifs ( Mar­cel Rayman, Jo­seph Boc­zov, Ce­les­ti­no Al­fon­so…) quittent la pri­son de Fresnes pour le Mont- Va­lé­rien et y sont fu­sillés.

Ol­ga, elle, de­vra at­tendre : le pa­ra­graphe 103 du ma­nuel de droit cri­mi­nel al­le­mand sti­pule que les femmes n’ont pas droit aux balles et « qu’elles doivent être dé­ca­pi­tées » . Trans­fé­rée en Al­le­magne, elle est guillo­ti­née le 10 mai à 5 h 20 dans la pri­son de Stutt­gart. Le jour de ses 32 ans.

Ol­ga Ban­cic est elle aus­si condam­né à mort. Mais, se­lon le droit cri­mi­nel al­le­mand, elle ne peut être fusillée. Elle se­ra donc trans­fé­rée en Al­le­magne pour y être guillo­ti­née.

( AFP/ Cle­mens Ru­ther/ Serge Klars­feld.)

Mont- Va­lé­rien, le 21 fé­vrier 1944. Vingt- deux membres du groupe ré­sis­tant Ma­nou­chian sont fu­sillés par les na­zis.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.