Avant­leD- Day, Louis­leGI dé­barque… surT­wit­ter

L

Le Parisien (Paris) - - Mon Dimanche - FLO­RENCE MÉRÉO

ouis Cas­tel est bles­sé. « Sol­dat ! Notre job est de dé­bar­ras­ser l’Eu­rope des na­zis. Vous al­lez en ba­ver » , avait pré­ve­nu son ca­pi­taine. « Ce ma­tin, en fran­chis­sant les bar­be­lés du par­cours du com­bat­tant, je me suis en­taillé la main. » , confie ce 18 fé­vrier 1944 le jeune Louis… sur ses comptes Twit­ter et Fa­ce­book ! Car, à quelques mois de la com­mé­mo­ra­tion du 70e an­ni­ver­saire du dé­bar­que­ment du 6 juin 1944, un per­son­nage vir­tuel crée par le Mé­mo­rial de Caen s’in­vite sur les ré­seaux so­ciaux : le GI fran­çais Louis, en­ga­gé dans l’ar­mée amé­ri­caine. Des ma­noeuvres mi­li­taires à sa fille qui lui manque en passant par les anec­dotes de ca­serne et ses sou­ve­nirs de fan des Yan­kees, il plonge ses lec­teurs dans le quo­ti­dien de la guerre.

Sur Twit­ter, @ louis­cas­tel44.

Sur Fa­ce­book, page Louis Cas­tel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.