Le nid­del’Aigle

Le Parisien (Paris) - - Mon Dimanche -

ccu­lé par l’Eu­rope coa­li­sée, Na­po­léon est contraint d’ab­di­quer et ob­tient du tsar Alexandre Ier un exil confor­table sur l’île d’Elbe, au large de la Tos­cane. L’ex­homme fort de l’Eu­rope, qui y dé­barque le 3 mai 1814, ne règne plus que sur 244 km2 et une « po­pu­la­tion as­sou­pie » , re­late Pierre Bran­da, di­rec­teur du patrimoine de la Fon­da­tion Na­po­léon, dans l’ou­vrage qu’il vient de consa­crer à cette pa­ren­thèse de trois cents jours. Jus­qu’au 26 fé­vrier 1815, il ne ces­se­ra d’écha­fau­der des plans pour pré­pa­rer son re­tour en mé­tro­pole. Der­nier vol de l’Aigle avant la dé­route fi­nale de Wa­ter­loo. « La Guerre Se­crète de Na­po­léon » , de Pierre Bran­da, Perrin, 24 €.

A

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.