« Mul­hol­land Drive » :

Le Parisien (Paris) - - Mon Dimanche - MI­CHEL VA­LEN­TIN

HD1, 20 h 50. Pour­sui­vie par des tueurs, une jeune femme a un ac­ci­dent de la route sur Mul­hol­land Drive, à Los An­geles. Amné­sique, elle trouve re­fuge dans une mai­son où ré­side une co­mé­dienne ve­nue ten­ter sa chance à Hol­ly­wood. Jusque- là, on com­prend tout. C’est après que ça se com­plique. Car Da­vid Lynch, réa­li­sa­teur d’ « Ele­phant Man » et « Twin Peaks » , s’amuse à brouiller les pistes, tor­dant les fils de son his­toire à foi­son. Les deux jeunes femmes ne se­raient- elles pas les deux fa­cettes d’une même per­sonne ? Quelle porte ouvre la clé bleue que pos­sède l’amné­sique ? Qui ma­ni­pule qui ? Lynch a avoué qu’il n’existe pas de ré­ponse unique à ce film ma­gique, oni­rique, noir, prix de la mise en scène à Cannes en 2001, qui ré­vé­la le ta­lent de la blonde Nao­mi Watts et de la brune Laura Har­ring.

Nao­mi Watts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.