L’A NALYSE

Le Parisien (Paris) - - Mon Dimanche - H. L.

S’il se pré­sen­tait à la pré­si­den­tielle, Da­ny Boon se­rait élu sur un score digne d’une ré­pu­blique ba­na­nière. Avec 84 % d’opi­nions po­si­tives, sa po­pu­la­ri­té at­teint des som­mets. Elle est presque à l’égale de celle du pape Fran­çois ( 85 %). Dans notre son­dage heb­do­ma­daire, seuls les In­con­nus ( 86 %) ont fait mieux par­mi les stars du spec­tacle. C’est en pro­vince ( 87 %) que l’hu­mo­riste na­tif d’Ar­men­tières ( Nord) réa­lise ses meilleurs ré­sul­tats, et il trouve un écho par­ti­cu­liè­re­ment fa­vo­rable par­mi les ca­té­go­ries so­ciales po­pu­laires ( 93 % d’opi­nions po­si­tives). Sur le plan po­li­tique, sa cote est lé­gè­re­ment plus éle­vée chez les sym­pa­thi­sants de droite ( 89 %) que de gauche ( 80 %). Les Fran­çais le jugent sym­pa­thique, drôle, ta­len­tueux, at­ta­chant. Seule une poi­gnée ( 17 %) le trouve rin­gard. Même si les son­dés sont un peu moins nom­breux à avoir en­vie d’al­ler voir « Su­per­con­driaque » , son nou­veau film en salles mer­cre­di, avec Kad Me­rad, qu’ils ne l’étaient au su­jet du film des In­con­nus « les Trois Frères : le Re­tour » ( 41 % contre 50 %). Entre Da­ny et Kad, les deux ac­teurs po­pu­la­ri­sés par « Bien­ve­nue chez les Ch’tis » , le coeur des Fran­çais ne ba­lance pas : ils les aiment au­tant l’un que l’autre. Da­ny Boon a sur­tout les fa­veurs des 35- 64 ans alors que Kad Me­rad sé­duit da­van­tage les 18- 34 ans. Sur le plan per­son­nel, l’hu­mo­riste ch’ti fait éga­le­ment car­ton plein : seuls 20 % lui re­prochent d’avoir pris la grosse tête. Et, en pleine pé­riode de crise, très peu lui en veulent d’être par­ti s’ins­tal­ler à Los An­geles. Seul pe­tit bé­mol, « Bien­ve­nue chez les Ch’tis » n’est que le troi­sième film pré­fé­ré des Fran­çais par­mi les plus gros suc­cès au box- of­fice, der­rière « In­tou­chables » et « la Grande Va­drouille »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.