Ia­nou­ko­vitch in­trou­vable, un­pré­si­dent­par in­té­rim élu

Le Parisien (Paris) - - Politique - A. D.

L’Ukraine est en­trée de plain­pied dans une phase de tran­si­tion, le pays se do­tant hier d’un chef de l’Etat par in­té­rim. In­trou­vable de­puis qua­rante- huit heures, l’ex- pré­sident Vik­tor Ia­nou­ko­vitch a été des­ti­tué sa­me­di et c’est donc le pré­sident du Par­le­ment, Olexandre Tourt­chi­nov, un proche de l’op­po­sante Iou­lia Ti­mo­chen­ko, que les dé­pu­tés de la Ra­da ont choi­si pour as­su­rer cette mis­sion tem­po­raire. D’ici à de­main, les par­le­men­taires de­vraient éga­le­ment for­mer un gou­ver­ne­ment d’union na­tio­nale. Plu­sieurs fi­gures de l’op­po­si­tion sont dé­jà pres­sen­ties pour le me­ner, bien que Ti­mo­chen­ko ait fait sa­voir dès hier qu’elle n’y son­geait pas, au len­de­main de sa li­bé­ra­tion. Dans les rues de Kiev, aus­si, une page se tourne. Des di­zaines de mil­liers de per­sonnes se sont pres­sées au coeur de la ca­pi­tale pour ob­ser­ver les dé­combres lais­sés par trois mois de crise ai­guë entre l’op­po­si­tion et le ré­gime de Ia­nou­ko­vitch. Quant au siège du Par­ti com­mu­niste, allié du Par­ti des ré­gions de Ia­nou­ko­vitch au Par­le­ment, il n’a pas échap­pé au sac­cage des ma­ni­fes­tants. Quelque 40 sta­tues de Lé­nine ont aus­si été dé­bou­lon­nées ou van­da­li­sées de­puis le dé­but de la se­maine, prin­ci­pa­le­ment dans l’est du pays. Comme si une par­tie de l’Ukraine cher­chait à cou­per le cor­don avec l’in­fluent par­rain russe.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.