Le­ren­dez- vous­très par­ti­cu­lier­deLe­sage

Ligue2/ Cré­teil - Lens

Le Parisien (Paris) - - Sports Ile- De- France - STÉ­PHANE BIAN­CHI

Le simple fait d’ac­cueillir un monument comme le RC Lens est dé­jà presque un évé­ne­ment en soi. Mais, pour le pro­mu cris­to­lien et son ca­pi­taine, Jean- Mi­chel Le­sage ( 36 ans), le ren­dez- vous face au troi­sième de L 2 a vrai­ment un goût sa­vou­reux. Ce soir ( 20 h 30), après deux matchs sur le banc, c’est face au club dont il a tou­jours rê­vé de por­ter les couleurs que le me­neur val- de­mar­nais de­vrait com­men­cer le 250e match de Ligue 2 de sa car­rière. nSon Avec à son cré­dit 353 matchs pro­fes­sion­nels, Jean- Mi­chel Le­sage fê­te­ra, ce soir, son 250e match de Ligue 2. Un an­ni­ver­saire qui « re­pré­sente quelques an­nées, se marre le Cris­to­lien. Beau­coup de jeunes rêvent de faire car­rière dans le monde pro, mais il y a peu d’élus. Alors, for­cé­ment, c’est une fier­té de me­dire que j’ai réus­si à pas­ser au­tant d’an­nées sur le ter­rain et à ac­cu­mu­ler au­tant de bons sou­ve­nirs » .

nUn

250e match en Ligue 2

coeur aux couleurs sang et or

Si l’image de Jean- Mi­chel Le­sage est souvent as­so­ciée au Havre, où il a joué 12 sai­sons, voire à Cré­teil, qui l’a for­mé, son vé­ri­table club de coeur est en fait… le RC Lens. « Pour cer­tains, le rêve ul­time est de por­ter un jour le maillot du PSG, ex­plique le Cris­to­lien. Pour moi, le sum­mum, ça au­rait été de jouer à Lens. Mes pa­rents sont de là- bas et, de­puis tout pe­tit, j’ai été ber­cé par la culture sang et or. J’au­rais même été prêt à y jouer gra­tui­te­ment… » Pour prendre la me­sure de la pas­sion du clan Le­sage, il faut re­mon­ter au coeur des an­nées 1980. C’est là que Jean- Claude, le pa­pa fraî­che­ment dé­bar­qué du Pas- de- Ca­lais, crée et pré­side les Sup­por­teurs len­sois, club de foot ni­ché dans un quar­tier de Cré­teil qui ver­ra Jean- Mi­chel s’épa­nouir jus­qu’à 13 ans. « Des jeunes aux se­niors, tout le club jouait avec les couleurs de Lens, sou­rit- il en mon­trant les pho­tos d’époque sur son té­lé­phone mo­bile. Je me sou­viens que même la voi­ture de mon père était sang et or ! » Des dé­tails qui per­mettent au­jourd’hui de com­prendre pour­quoi Le­sage a, lors des deux vi­sites cris­to­liennes à Bollaert cette sai­son en Coupe de la Ligue et cham­pion­nat, à chaque fois ga­gné la pe­louse de longues mi­nutes avant ses par­te­naires. « Je vou­lais en­tendre le pu­blic re­prendre en choeur les Co­rons, l’hymne du club, ex­plique- t- il. Je trouve ça tel­le­ment beau que j’avais en­vie de m’en im­pré­gner. » Mais pas de mé­prise. En dé­pit de son ad­mi­ra­tion pour le RC Lens, Le­sage n’est confron­té à « au­cune crise de conscience » . « On va es­sayer de les battre, jure- t- il. D’au­tant que, jus­que­là, ça s’est plu­tôt bien pas­sé pour nous ( NDLR : vic­toire 3- 4 en Coupe, et 1- 1 en L 2). »

nRe­tour

dans le onze de dé­part

Re­lé­gué sur le banc lors des deux der­niers matchs, le ca­pi­taine cris­to­lien dit au­jourd’hui « ne plus être sûr de rien » . Ce soir, pour­tant, il de­vrait ef­fec­tuer son re­tour dans le onze de dé­part. « On ver­ra bien, dit- il, pru­dent. La seule chose dont je suis sûr, c’est que je ne vis pas bien la si­tua­tion. Je suis un com­pé­ti­teur, je ne peux pas avoir le sou­rire à l’idée d’être remplaçant. Je ne suis pas là pour me do­rer la pi­lule pour mes der­nières an­nées. J’ai en­core en­vie de jouer. » Vic­time de la concur­rence liée au re­cru­te­ment de Lu­do­vic Ge­nest ( ex- SC Bas­tia, L 1), Le­sage est pour­tant ra­vi de la si­gna­ture de ce­lui qu’il a fré­quen­té du­rant six mois à Auxerre ( de juin à dé­cembre 2007). « On ne peut que se ré­jouir de son ar­ri­vée, as­sure- t- il. C’est un su­per joueur, un bon mec, qui a dé­jà ap­por­té beau­coup à l’équipe. Mais je pense qu’on peut jouer en­semble, tous les joueurs sont com­pa­tibles. C’est au coach de trou­ver le sys­tème pour que ça fonc­tionne. » Ren­dez- vous est pris ce soir. Ven­dre­di Auxerre - An­gers.......................... 1- 2 Troyes - Nan­cy............................ 2- 0 Tours - Di­jon................................ 1- 0 Niort - Caen................................. 0- 0 Arles- Avi­gnon - Nîmes................ 1- 1 Le Havre - Châ­teau­roux............. 0- 0 La­val - Istres................................. 3- 4 Sa­me­di Metz - Cler­mont........................... 1- 0 Ce soir, 20 heures CA Bas­tia - Brest 20 h 30 ( Eu­ro­sport) Cré­teil - Lens Ce soir, 20 h 30, stade Du­vau­chelle. Ar­bitre : M. Ben El Hadj. Cré­teil : I. Ndoye - Ma­hon de Mo­na­ghan, Diar­ras­sou­ba, Diédhiou ou Di Bar­to­lo­meo, Au­gus­to - La­fon, C. Ndoye, Seck, Ge­nest, Le­sage ( cap.) - An­driat­si­ma. Rem­pl. : Ker­bo­riou ( g), Iko­ko, Diédhiou ou Djel­li­la­hine, Es­som­bé, San­ga­ré. En­tr. : Vas­seur. Lens : Aréo­la - Gba­min, Tis­se­rand, Landre, Baal - Le Moigne ( cap.), No­men­ja­na­ha­ry, El Ja­deyaoui, Sal­li - Touz­ghar, Lu­bo­ja. Rem­pl. : Riou ( g), Fradj, Val­di­via, Cy­prien, Ndiaye. En­tr. : Kombouaré.

( LP/ Cédric Le­cocq.)

Jean- Mi­chel Le­sage fête ce soir face à Lens, son club de coeur, son 250e match en Ligue 2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.