UnBou­le­vard­vers­le­suc­cès

Mar­diàEn­ghien. En pleine for­meac­tuel­le­ment, BOULEVARDAUTEUIL re­trouve les haies­pa­ri­siennes avec la fer­mein­ten­tion de pour­suivre sur sa lan­cée.

Le Parisien (Paris) - - Sporthippique - KÉ­VIN RO­MAIN

On re­trouve les obs­tacles d’En­ghien pour le quin­té de ce mar­di. Ils se­ront dix­huit à prendre part au Prix Beu­gnot, une épreuve la­bel­li­sée Lis­ted Race, qui se dé­rou­le­ra sur les haies. Au bout des 3 800 m à par­cou­rir, BOU­LE­VARD AU­TEUIL pour­rait bien être le lau­réat de cette com­pé­ti­tion. En tout cas, le pro­té­gé de Thier­ry Ci­vel vient de prou­ver sa forme à plu­sieurs re­prises sur les obs­tacles de Cagnes et re­vient en ré­gion pa­ri­sienne avec la vo­lon­té de pour­suivre sa sé­rie. Même s’il n’est pas des plus confir­més sur cette piste, sa forme com­pen­se­ra ce pe­tit manque. nMUNIGHT est doué. A 5 ans, MUNIGHT n’a que très peu évo­lué en com­pé­ti­tion ( 11 courses). L’élève du re­dou­table Fran­çois Ni­colle a éga­le­ment ef­fec­tué une par­tie du mee­ting de Cagnes, où il s’est très bien com­por­té. Il dé­cou­vri­ra la piste d’En­ghien, mais semble s’adap­ter à tous les pro­fils de piste. Dès lors, il pa­raît être un so­lide point d’ap­pui dans ce ren­dez- vous. nSABLE DES ON­GRAIS, le doyen. Le plus âgé de cette épreuve avec RIBELO, SABLE DES ON­GRAIS, dé­tient les meilleurs titres. Pas re­vu en com­pé­ti­tion de­puis le mois de no­vembre, ce hongre de 10 ans a prou­vé qu’il se plai­sait sur le tra­cé ra­pide d’En­ghien. Dès cette ren­trée, il faut lui faire confiance, au moins pour les ac­ces­sits. nTOM RO­LI sait tout faire. Ca­pable de bien faire dans les deux dis­ci­plines de l’obs­tacle, TOM RO­LI est une base so­lide dans ce quin­té. En ef­fet, il dé­pend du très ef­fi­cace entraînement d’Ar­naud ChailléC­haillé et gagne une fois sur deux. En forme, comme l’at­teste sa der­nière sor­tie du 31 jan­vier à Pau, il est dif­fi­cile d’al­ler contre sa can­di­da­ture. nUNIQUE DE TOU­ZAINE à re­prendre. In­ter­mit­tent, UNIQUE DE TOU­ZAINE est ca­pable du meilleur comme du pire. Le pire : en der­nier lieu, il a chu­té à la der­nière haie alors qu’il lut­tait pour une place. Le meilleur : il s’est s’im­po­sé l’hi­ver der­nier sur le steeple de Pau. Même sous une lourde charge, il mé­rite une cer­taine men­tion. nUn test pour C­LIN D’AU­BOIS. Pour sa pre­mière ten­ta­tive en ré­gion pa­ri­sienne, C­LIN D’AU­BOIS passe un sé­rieux test. Re­mar­qué en pro­vince, l’élève de Phi­lippe Che­min peut créer une sur­prise à l’ar­ri­vée de ce quin­té. nCHOP SHOOT et SKY­RIS pour fi­nir. Certes, les der­nières ten­ta­tives ne sont pas très en­cou­ra­geantes, mais CHOP SHOOT de­vrait re­trou­ver un ter­rain qui lui cor­res­pond mieux. Ca­pable d’évo­luer dans cette ca­té­go­rie, il peut ac­cro­cher une place, tout comme SKY­RIS, qui a tou­jours bien fait sur les haies d’En­ghien.

( Scoop­dy­ga/ Mor­gane Valle.)

Com­piègne, le 9 no­vembre 2013. BOU­LE­VARD AU­TEUIL s’im­pose avec fa­ci­li­té dans le Prix du Va­lois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.