Une guerre de ti­tans

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour - ER­WAN BE­NE­ZET

Le mar­ché des té­lé­coms fait l’ob­jet d’une ba­taille fé­roce entre quelques géants. Et c’est sans comp­ter l’ap­pé­tit de groupes émer­gents qui comptent bien s’oc­troyer une part du gâ­teau. nUn mar­ché gi­gan­tesque. En 2013, il s’est ven­du dans le monde plus de 1 mil­liard de smart­phones ( 1,008 Md exac­te­ment) ! Soit un bond de 38,4 % par rap­port à l’an­née pré­cé­dente. Le chiffre d’af­faires de l’en­semble du sec­teur des tech­no­lo­gies, mé­dias et té­lé­coms s’élève à 4 278 Mds€.

L’hé­gé­mo­nie de quelques groupes. Le sud- co­réen Sam­sung Elec­tro­nics a confir­mé sa place de leader. Sur le seg­ment hau­te­ment concur­ren­tiel des smart­phones, il conserve plus d’un tiers du mar­ché, passant de 30,3 % en 2012 à 31,3 % en 2013, inon­dant la pla­nète de 313,9 mil­lions de nou­veaux ap­pa­reils. En deuxième place avec deux fois moins d’ap­pa­reils, l’amé­ri­cain Apple a pro­duit et dis­tri­bué 153,4 mil­lions de ses iP­hones. Viennent en­suite les chi­nois Le­no­vo, Hua­wei ou ZTE.

L’Eu­rope fra­gi­li­sée. S’ils veulent conti­nuer à être ren­tables, les opé­ra­teurs té­lé­coms du Vieux Conti­nent de­vront ré­duire leurs coûts de 100 Mds€ d’ici cinq ans, se­lon une étude du consul­tant Alix­Part­ners. C’est le prix à payer pour sur­vivre face aux nou­veaux géants du sec­teur. De nom­breux ex­perts an­ti­cipent d’ailleurs pour 2014 une cin­quième an­née consé­cu­tive de baisse de chiffre d’af­faires pour les so­cié­tés de té­lé­com­mu­ni­ca­tions eu­ro­péennes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.