Sam­sung sur les traces del’ ip­hone

Le Parisien (Paris) - - Le fait du jour - AYMERIC RE­NOU

C’est la ve­dette du sa­lon, ce­lui que tout le monde at­ten­dait, l’ob­jet de toutes les ru­meurs et fuites sur In­ter­net. Le Ga­laxy S5, le tout nou­veau smart­phone que Sam­sung, le géant co­réen de la té­lé­pho­nie mo­bile, a pré­sen­té hier soir n’a pour­tant rien d’ex­tra­va­gant ou d’ex­tra­or­di­naire. Il res­semble d’ailleurs, dans son de­si­gn, comme deux gouttes d’eau à ce­lui qu’il rem­place, le Ga­laxy S4, et re­prend quelques- unes des ca­rac­té­ris­tiques tech­niques de son prin­ci­pal ri­val, l’iP­hone 5S.

« Nos clients, qui sont 2 milliards à tra­vers le monde à avoir choi­si un pro­duit de la gamme Ga­laxy, sont tou­jours très en­thou­siastes à l’idée d’un saut tech­no­lo­gique, ex­plique JK Shin, le PDG de Sam­sung. Nous leur avons de­man­dé ce qu’ils veulent vrai­ment, et, au fi­nal, ils nous ont dit qu’ils pré­fé­raient des pro­duits simples à uti­li­ser, sans tech­no­lo­gie trop com­pli­quée, qui per­mettent de mieux vivre leur quo­ti­dien. »

Voi­là donc la phi­lo­so­phie du Sam­sung S5 : simple, ra­pide, connec­té, et qui, ac­ces­soi­re­ment, aide à res­ter en forme. Au rayon des in­no­va­tions, un dé­tec­teur d’em­preintes per­met de dé­ver­rouiller l’ap­pa­reil sans avoir à com­po­ser un code, exac­te­ment comme le pro­pose l’iP­hone 5S de­puis quelques mois. Seule dif­fé­rence, il faut, avec le Sam­sung S5, glis­ser son doigt du haut vers le bas sur le bou­ton prin­ci­pal pour ac­cé­der à l’écran d’ac­cueil et non le lais­ser po­sé quelques dixièmes de se­conde. Pour res­ter dans la com­pa­rai­son avec le té­lé­phone haut de gamme d’Apple, le S5 offre pour ceux et celles qui apprécient, une pa­rure bling- bling de cou­leur or sur sa face ar­rière… tou­jours en ma­tière plas­tique. Cap­teur de rythme car­diaque Le S5 im­pres­sionne par contre du cô­té de son écran et des per­for­mances de son ap­pa­reil pho­to in­té­gré. Equi­pé d’un cap­teur pho­to de 16 mil­lions de pixels, il dis­pose, pour la pre­mière fois sur un té­lé­phone, d’une tech­no­lo­gie d’amé­lio­ra­tion d’image que les pros de la pho­to connaissent sous le nom de contraste de phase. Ajou­tée à un au­to­fo­cus qui ré­agit ul­tra­ra­pi­de­ment, en 0,3 se­conde, pour qu’au­cun cli­ché ne soit flou, cette tech­no­lo­gie fait du S5 le nou­veau maître de l’image dans la ca­té­go­rie smart­phone avec son écran de 13 cm de diagonale Full HD Su­per AMOLED, of­frant un pi­qué hal­lu­ci­nant et ja­mais at­teint en­core au­jourd’hui.

Autre fonc­tion­na­li­té qui ra­vi­ra les pa­rents, le S5 est ré­sis­tant à l’eau comme à la pous­sière et peut, d’un clic, se mettre en mode en­fant en af­fi­chant seule­ment les ap­pli­ca­tions pré­fé­rées des plus jeunes, sans risque qu’ils aillent tri­fouiller dans les me­nus ré­ser­vés aux grands. Et ne pas jouer avec une der­nière fonc­tion­na­li­té, celle- ci éton­nante et en­core ja­mais vue sur un té­lé­phone : un cap­teur de rythme car­diaque ni­ché à cô­té du flash à l’ar­rière de l’ap­pa­reil. Le S5 dé­bar­que­ra dans les rayons le 11 avril et à un ta­rif non dé­voi­lé mais qui de­vrait tour­ner au­tour de 600 €.

( AP/ Ma­nu Fer­nan­dez.)

Barcelone ( Espagne), hier soir. Le PDG de Sam­sung, JK Shin, a pré­sen­té le der­nier- né des Ga­laxy, le S5.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.