Les­con­tra­dic­tions­de­saint- An­dré

Xv­def­rance/ Le sé­lec­tion­neu­ra­peu­re­ma­nié­le­grou­peap­pe­léà­pré­pa­rer le mat­ch­du8mar­se­ne­cosse

Le Parisien (Paris) - - Sports - OLI­VIER FRAN­ÇOIS

nPi­ca­moles

paye la note tout seul

Il s’est fâ­ché tout rouge après la dé­route à Car­diff. As­som­mé par la gifle gal­loise re­çue par ses pe­tits Bleus ( 27- 6), ven­dre­di au Millennium Sta­dium, Phi­lippe SaintAn­dré s’est sen­ti tra­hi. Alors, d’une voix che­vro­tante, le sé­lec­tion­neur, ci­blant à la fois l’in­dis­ci­pline et le manque d’im­pli­ca­tion de cer­tains de ses joueurs, a an­non­cé du chan­ge­ment pour af­fron­ter l’Ecosse le 8 mars à Edim­bourg.

Et, hier, il a dé­voi­lé une liste… presque iden­tique. Les bles­sés, le centre cler­mon­tois Wes­ley Fo­fa­na ( frac­ture d’une côte) et le troi­sième ligne aile tou­lou­sain Yan­nick Nyan­ga ( dé­chi­rure aux ad­duc­teurs) sont rem­pla­cés res­pec­ti­ve­ment par le Cas­trais Ré­mi La­me­rat et le Ra­cing­man Ber­nard Le Roux. Seul Louis Pi­ca­moles, le troi­sième ligne centre tou­lou­sain, paie sa mau­vaise pres­ta­tion et sort du groupe au pro­fit du Cas­trais An­to­nie Claas­sen, comme s’il était l’unique res­pon­sable de cette dé­bâcle.

« Cer­taines at­ti­tudes sur le ter­rain vis- à- vis du groupe et du corps ar­bi­tral n’ont rien à faire dans notre sport, a sim­ple­ment com­men­té Saint- An­dré dans un com­mu­ni­qué. Le res­pect est le socle de nos va­leurs. Il est im­por­tant d’en­voyer un si­gnal à tous les joueurs et de rap­pe­ler qu’avoir le privilège de por­ter le maillot or­né du coq leur im­pose des de­voirs et des obli­ga­tions. Ce groupe vit bien, mais il doit aus­si pren- dre conscience du ni­veau d’exi­gence né­ces­saire… »

Si l’on com­prend bien, Pi­ca­moles est le vi­lain pe­tit canard. C’est pour­tant sur­tout le ca­pi­taine Pas­cal Pa­pé, par­ti­cu­liè­re­ment agi­té, que l’on a vu ou­vrir le bec, tu­toyant, contes­tant et fi­nis­sant par éner­ver l’ar­bitre. Saint- An­dré lui

par­donne cet écart, pas à Pi­ca­moles, l’un des rares avants per­fo­rants du XV de France d’ha­bi­tude… Plus sur­pre­nant en­core, alors qu’il veut des sol­dats exem­plaires, le sé­lec­tion­neur rap­pelle le de­mi de mê­lée cler­mon­tois Mor­gan Par­ra, ex­pul­sé sa­me­di en Top 14 pour un coup de tête sur le Mont­pel­lié­rain Ran­ger. Récidiviste, Par­ra se­ra en plus très pro­ba­ble­ment sus­pen­du par la com­mis­sion de dis­ci­pline de la Ligue na­tio­nale et man­que­ra cer­tai­ne­ment le match contre l’Ecosse, per­met­tant à Jean- Marc Dous­sain, res­té dans la liste mal­gré sa pres­ta­tion ca­tas­tro­phique, de voir Murrayfield.

Tout ce­la montre sur­tout que Saint- An­dré na­vigue à vue et que ses joueurs s’énervent parce qu’ils sont per­dus sur le ter­rain, sans un vé­ri­table schéma de jeu ef­fi­cace et ap­pro­prié. Le sé­lec­tion­neur a par ailleurs re­non­cé à de­man­der l’ap­pli­ca­tion de la conven­tion si­gnée entre la Ligue et la Fé­dé­ra­tion per­met­tant à cer­tains in­ter­na­tio­naux de res­ter au re­pos le pro­chain week- end, lors de la 21e jour­née du Top 14. Un nou­veau pas de cô­té. n Les trente joueurs. Ar­rières : Dous­sain, Ma­che­naud, Par­ra, Plis­son, Ta­lès, Bas­ta­reaud, Fi­ckou, La­me­rat, Mer­moz, Hu­get, Mé­dard, Bon­ne­val, Du­lin. Avants : De­ba­ty, Do­min­go, Fo­res­tier, Mach, Szarzewski, Mas, Sli­ma­ni, Flan­quart, Maes­tri, Pa­pé ( cap.), Va­haa­ma­hi­na, Bru­ni, La­pan­dry, Lau­ret, Le Roux, Chou­ly, Claas­sen.

( AFP.)

Stade Pierre- An­toine ( Castres), le 4 sep­tembre et Millennium Sta­dium ( Car­diff), jeu­di. En vue du match contre l’Ecosse, le Cas­trais Ré­mi La­me­rat a été ap­pe­lé pour pal­lier le for­fait de Wes­ley Fo­fa­na, bles­sé à une côte, dans un groupe de 30 joueurs presque in­chan­gé mal­gré la lourde dé­faite au pays de Galles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.