La stèle blanche campe sur ses deux roues

Le Parisien (Paris) - - Transports - PIERRE VAVASSEUR

Al’angle de la rue du Temple et de la place de la Ré­pu­blique, dans le IIIe ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris, il y a, ac­cro­ché par un épais an­ti­vol à un po­teau de si­gna­li­sa­tion, un vé­lo de femme qu’on ne vo­le­ra pas. Il est tout blanc, des pneus au gui­don en passant par le pé­da­lier. Dé­li­vrés du feu rouge, les au­to­mo­bi­listes n’y prêtent d’ailleurs pas vrai­ment garde, trop oc­cu­pés à ac­cé­lé­rer pour pour­suivre leur che­min. Les pié­tons non plus, qui na­viguent pru­dem­ment près d’un chan­tier d’immeuble. De toute fa­çon, l’hi­ver n’a pas en­gen­dré suf­fi­sam­ment de ciel bleu pour que l’en­gin re­peint à la chaux se dé­tache réel­le­ment dans le dé­cor am­biant et soit jus­qu’ici fa­ci­le­ment re­pé­ré dans le froid. De loin, on di­rait qu’il porte un dos­sard. De près, c’est une pan­carte fixée au porte- ba­gages. Quelques mots y sont ins­crits à l’encre noire : « A la mé­moire de la cy­cliste dé­cé­dée ici le 8 jan­vier 2014 » . Ce jour- là en ef­fet, une jeune femme dis­pa­rut pour de bon dans l’angle mort d’un ca­mion. Non, il y a peu de risques que cette bi­cy­clette s’en­vole un jour. On ne dé­robe pas les stèles, même im­pro­vi­sées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.