Zi­dane : son match contre la pau­vre­té

Football. Interview. L’an­cien Ballon d’or or­ga­nise la se­maine pro­chaine en Suisse un match ca­ri­ta­tif. Un en­ga­ge­ment qui lui tient par­ti­cu­liè­re­ment à coeur.

Le Parisien (Paris) - - La Une - Pro­pos re­cueillis par AU­RÉ­LIEN PHI­LIPPE- GÉ­RARD

De­puis 2003, Zi­ne­dine Zi­dane et son ami Ro­nal­do or­ga­nisent un match contre la pau­vre­té pour sou­te­nir le PNUD ( Pro­gramme des Na­tions unies pour le dé­ve­lop­pe­ment). Le pro­chain ren­dez- vous au­ra lieu le 4 mars à Berne ( Suisse). L’en­traî­neur ad­joint du Real Ma­drid nous ex­plique pour­quoi cet évé­ne­ment lui tient tant à coeur. Cet en­tre­tien a été réa­li­sé avant qu’ En­zo Zi­dane, le fils de Zi­zou, ait été ap­pe­lé pour la pre­mière fois en équipe de France des moins de 19 ans. Ra­con­tez- nous le lien qui vous unit à cette ma­ni­fes­ta­tion an­nuelle du match contre la pau­vre­té ? ZI­NE­DINE ZI­DANE. Quand Ro­nal­do et moi- même avons été nom­més am­bas­sa­deurs de bonne vo­lon­té du PNUD, nous avons eu l’idée de créer ce match qui vise à col­lec­ter des fonds pour lut­ter contre la pau­vre­té sur le plan mon­dial. Il y a un mes­sage à faire pas­ser … Le mes­sage est que nous de­vons conti­nuer en­semble ce com­bat contre la pau­vre­té qui n’est pas en­core ache­vé. C’est tou­jours avec un grand bon­heur que nous voyons ce match at­ti­rer chaque an­née des mil­liers de per­sonnes au­tour du ter­rain et beau­coup de té­lé­spec­ta­teurs dans le monde pour faire équipe contre la pau­vre­té. Tous les ans, le match a lieu dans une ville dif­fé­rente. Il a per­mis de ré­col­ter plus de 4 M$ ( 2,9 M€), qui ont fi­nan­cé des ini­tia­tives dans 30 pays. Pour­quoi êtes- vous si proche de Ro­nal­do, avec le­quel vous évo­lue­rez le 4 mars au sein de la même équipe ? Nous avons été co­équi­piers, nous sommes amis et ce pro­jet nous réunit de­puis onze ans. Au dé­but, nous or­ga­ni­sions exclusivement des matchs entre une équipe des amis de Ro­nal­do et une équipe de mes amis. Nous for­mons une équipe conjointe quand nous re­ce­vons des offres pour jouer contre des équipes consti­tuées des ve­dettes de clubs de football comme par exemple Ben­fi­ca, l’Olym­pia­kos, Ham­bourg et cette an­née le FC Young Boys ( Berne). Par­ti­ci­pez- vous au choix de la cause à la­quelle les fonds sont re­ver­sés, comme cette fois avec les Phi­lip­pines ? Pour chaque match, nous dis­cu­tons avec la per­sonne qui co­or­donne l’évé­ne­ment et qui s’oc­cupe de nous au sein du PNUD. En gé­né­ral, nous ai­dons des pro­jets de lutte contre la pau­vre­té dans les pays les moins fa­vo­ri­sés. Nous dé­ci­dons éga­le­ment de sou­te­nir un pays spé­ci­fique quand il y a une ur­gence hu­ma­ni­taire. En 2010, nous sommes ve­nus en sou­tien des vic­times du trem­ble­ment de terre à Haï­ti et à celles des inondations au Pa­kis­tan. Est- ce fa­cile de réunir un tel plateau de stars ? Il y a tou­jours des joueurs mo­ti­vés pour par­ti­ci­per au match et je suis tou­jours heu­reux d’être là pour par­ta­ger un grand mo­ment avec tous ceux qui veulent s’as­so­cier à cette ini­tia­tive. Il y a une très bonne am­biance et, pour nous tous, c’est une belle op­por­tu­ni­té non seule­ment de nous re­trou­ver pour jouer en­semble mais aus­si d’agir pour le bien d’au­trui. Cha­cun peut ap­por­ter quelque chose contre la pau­vre­té. L’ob­jec­tif prin­ci­pal est de faire pas­ser le mes­sage que les joueurs et les sup­por­teurs peuvent contri­buer à éli­mi­ner ce fléau. Avec votre nou­veau sta­tut d’en­traî­neur, al­lez- vous dé­ter­mi­ner vous- même la tac­tique de votre équipe ? Dans ce cadre, je suis en­core un joueur et les deux équipes au­ront, comme chaque an­née, un en­traî­neur. Les coachs de cette an­née ne sont pas en­core connus mais ils le se­ront bien­tôt. Le match contre la pau­vre­té a dé­jà pu comp­ter sur la par­ti­ci­pa­tion d’ex­cel­lents tech­ni­ciens comme Par­rei­ra, del Bosque, Sco­la­ri, Za­gal­lo, Lip­pi, Hid­dink et aus­si Des­champs lors de la deuxième édi­tion, à Ma­drid, en 2004.

Par­ta­ger un grand mo­ment ”

( AFP/ Bu­da Mendes.)

Costa do sauipe ( Bré­sil), hier. Pour sou­te­nir le PNUD ( Pro­gramme des Na­tions unies pour le dé­ve­lop­pe­ment), Zi­ne­dine Zi­dane et son ami Ro­nal­do or­ga­nisent chaque an­née un match contre la pau­vre­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.