Optimiser ses dé­penses, c’es­ten­co­re­pos­sible

Sa­laires en berne, prix de l’éner­gie en hausse… le pou­voir d’achat fait grise mine. Voi­ci six pistes d’éco­no­mies àne­pas né­gli­ger.

Le Parisien (Paris) - - Lefaitdujour - BRU­NO MAZURIER

Les Fran­çais sont de plus en plus nom­breux à se po­ser la ques­tion : comment éco­no­mi­ser quelques di­zaines d’eu­ros chaque mois ? En ef­fet, les chiffres of­fi­ciels de l’Ins­ti­tut na­tio­nal de la sta­tis­tique et des études éco­no­miques ( In­see) ont beau an­non­cer que le pou­voir d’achat se main­tient… leur res­sen­ti est tout autre.

Certes, en 2012, l’In­see a en­re­gis­tré une baisse his­to­rique du pou­voir d’achat. Une fois n’est pas cou­tume, voi­là qui cor­res­pon­dait aux ob­ser­va­tions em­pi­riques de la mé­na­gère. Pour l’an­née 2013, les sta­tis­tiques glo­bales de l’In­see montrent en re­vanche une lé­gère hausse du pou­voir d’achat (+ 0,5 %).

Bien sûr, ces chiffres ont la so­li­di­té des sta­tis­tiques ma­croé­co­no­miques, mais ils ne rendent pas fi­ne­ment compte du fait que, pour les mé­nages, la part contrainte des dé­penses de leur bud­get est de plus en plus im­por­tante. D’où le fait, bien réel, que leur pou­voir de faire des choix et de con­som­mer comme ils l’en­tendent di­mi­nue.

Heu­reu­se­ment, des so­lu­tions existent pour ré­cu­pé­rer un peu de marge de ma­noeuvre. La loi Ha- mon, vo­tée il y a dix jours, en ap­por­te­ra bien­tôt de nou­velles, no­tam­ment en fa­ci­li­tant la ré­si­lia­tion des contrats d’as­su­rance lors­qu’ils sont ju­gés trop coû­teux.

nPour at­tendre jus­qu’à l’em­bel­lie… en 2017

Autres pistes à ne sur­tout pas né­gli­ger : faire jouer la concur­rence ap­pa­rue ces der­nières an­nées dans la té­lé­pho­nie mo­bile, chez les four­nis­seurs d’ac­cès à In­ter­net ou jus­te­ment chez les dis­tri­bu­teurs d’éner­gie. La baisse presque in­in­ter­rom­pue des taux d’in­té­rêt des cré­dits im­mo­bi­liers consti­tue un bol d’air pour les fu­turs pro­prié­taires ou ceux qui le sont dé­jà, sans oublier la pos­si­bi­li­té, dans cer­tains cas in­té­res­sante, de re­grou­per ses cré­dits à la consom­ma­tion.

Des so­lu­tions — non ex­haus­tives — à es­sayer, alors que les Fran­çais, si l’on en croit Pas­cale Hé­bel ( lire ci- des­sous), connaissent et su­bissent la crise éco­no­mique la plus longue de­puis 1945, et que l’em­bel­lie sur le pou­voir d’achat ne de­vrait pas in­ter­ve­nir, se­lon cette spé­cia­liste de la consom­ma­tion, avant 2017.

( LP/ Ar­naud Dumontier.)

La part contrainte des dé­penses dans le bud­get des Fran­çais est de plus en plus im­por­tante. Mais des so­lu­tions existent pour faire des éco­no­mies.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.