Valls­fâche les­dé­pu­tésUMP

Le Parisien (Paris) - - Politique -

ureur sur les bancs de la droite. En in­vo­quant hier, lors de la séance des ques­tions au gou­ver­ne­ment, les ori­gines d’ex­trême droite du dé­pu­té UMP de Pa­ris Claude Goas­guen, Ma­nuel Valls a in­di­gné les dé­pu­tés UMP, dont la qua­si- to­ta­li­té a quit­té l’hé­mi­cycle de l’As­sem­blée na­tio­nale. Ou­trés, ils ont fait sa­voir qu’ils boy­cot­te­raient la séance de cet après- mi­di « faute d’ex­cuses for­melles » . In­ter­ro­gé sur les vio­lences de sa­me­di à Nantes ( Loire- At­lan­tique), le mi­nistre de l’In­té­rieur avait pris à par­tie l’élu UMP, qui ma­ni­fes­tait sa désap­pro­ba­tion : « M. Goas­guen, vous en ve­nez, vous, de l’ex­trême droite ! Vous sa­vez ce qu’il en est ! » Une ré­fé­rence aux liens qu’au­rait en­tre­te­nus l’élu à la fin des an­nées 1960 avec le mou­ve­ment Oc­ci­dent. De quoi faire bon­dir Claude Goas­guen, qui a fer­me­ment dé­men­ti.

F

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.