Sou­tient- il vrai­ment son sé­lec­tion­neur ?

Le Parisien (Paris) - - Sports - OLI­VIer FrAn­ÇoIS

C’est lui qui a choi­si Phi­lippe Saint- An­dré après avoir son­dé Guy No­vès, quand Marc Liè­vre­mont a dé­ci­dé de ne pas bri­guer un nou­veau man­dat avant même la Coupe du monde en Nou­velle- Zé­lande en 2011. Pierre Ca­mou ne lâ­che­ra donc pas le sé­lec­tion­neur, et ce, bien qu’il conti­nue à col­lec­tion­ner les mau­vais ré­sul­tats. C’est une tra­di­tion dans le rug­by, et le Basque, qui a in­té­gré le bu­reau di­rec­teur de la FFR en 1995, l’a éri­gée en règle ab­so­lue. En vé­ri­té, il ne prend pas beau­coup de risques car, tant que le Mon­dial se­ra consi­dé­ré comme l’unique ob­jec­tif, le seul juge de paix, le pré­sident pour­ra conti­nuer à dor­mir sur ses deux oreilles. Après deux mois de pré­pa­ra­tion, il suf­fi­ra de rem­por­ter un ou deux matchs « sé­rieux » , pour par­ve­nir en de­mi- fi­nale ou en fi­nale de la Coupe du monde et ne pas dé­mé­ri­ter. Le reste du temps, les Bleus pour­ront ter­mi­ner der­niers du Tour­noi des Six Na­tions comme l’an pas­sé ou mul­ti­plier les échecs, per­sonne ne s’en émou­vra dans les hautes sphères fé­dé­rales.

Quel rôle joue- t- il ?

Sur le re­fus des pré­si­dents des grands clubs du Top 14 d’ap­pli­quer sys­té­ma­ti­que­ment la conven­tion en met­tant au re­pos les in­ter­na­tio­naux dé­si­gnés par le staff des Bleus, Pierre Ca­mou n’est pas mon­té au front. Tout en res­tant en re­trait, il a conseillé à Phi­lippe Saint- An­dré de ne pas ali­gner contre le Pays de Galles les élé­ments en ques­tion, his­toire de frap­per du poing sur la table. Le sé­lec­tion­neur n’a pas osé mettre les joueurs en porte- à- faux et, du coup, il a cé­dé. Sur d’autres dos­siers, le pré­sident a ma­noeu­vré ha­bi­le­ment. Il est par­ve­nu à faire re­ve­nir dans le gi­ron de la Coupe d’Eu­rope les clubs de Top 14 qui avaient dé­ci­dé de la quit­ter, se mon­trant ferme face à la Ligue. Il porte aus­si le pro­jet du grand stade de la Fé­dé­ra­tion dans l’Es­sonne, s’in­ves­tis­sant le plus pos­sible.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.