Adi­das n’amu­se­pas leB­ré­sil

Le Parisien (Paris) - - Sports -

L’équi­pe­men­tier spor­tif al­le­mand Adi­das a an­non­cé hier le re­trait de la vente de tee- shirts que les au­to­ri­tés bré­si­liennes ont ac­cu­sé d’in­ci­ter au « tou­risme sexuel » pen­dant le Mon­dial. La dif­fu­sion par les jour­naux lo­caux de ces tex­tiles mis en vente aux Etats- Unis par l’un des spon­sors of­fi­ciels en vue de la Coupe du monde ( 12 juin- 13 juillet) a sus­ci­té un tol­lé au Bré­sil, des ré­seaux so­ciaux jus­qu’au som­met de l’Etat. Sur l’un de ces tee- shirts, le coeur qui com­plète le slo­gan « I love Bra­zil » sug­gère les fesses in­ver­sées d’une femme en string. Sur un autre, une pho­to mon­trant une jeune femme noire sexy en maillot de bain, ballon à la main est ac­com­pa­gnée de l’ins­crip­tion : « Loo­kin’ to score » ( « Cherche à mar­quer un but » ) , avec le cé­lèbre pain de sucre de Rio de Ja­nei­ro en toile de fond.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.