« C

Le Parisien (Paris) - - Economie -

ette pol­lu­tion, ça ne se voit pas, ça ne se sent pas. C’est bien en­nuyeux mais ça ne choque per­sonne » , glisse Pierr e , r etrai­té de 69 ans. Et pour­tant,

dans son pe­tit vil­lage de Seine- etMarne, les seuils de ni­trates, de pes­ti­cides et même de sé­lé­nium sont souvent non conformes. « La mai­rie af­fiche ré­gu­liè­re­ment les re­le­vés. Elle est obli­gée. Moi, j’y vais car ça m’in­té­resse, mais ce n’est pas le cas de tout le monde » .

Pierre Au­gus­tin ha­bite à Da­gny, un vil­lage de 350 âmes ni­ché en pleine plaine briarde en Seine- et- Marne au mi­lieu des champs de maïs, de blé, de tour­ne­sol. Une terre d’agri­cul­ture in­ten­sive. D’après une étude

Les vil­lages du coin dé­con­seillent l’eau du ro­bi­net aux

per­sonnes âgées ”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.