Mo­ham­med Ali: le com­bat de lé­gende était tru­qué

Le Parisien (Paris) - - Sports - L. B.

Le match était ar­ran­gé ! Le 25 fé­vrier 1964, Mo­ham­med Ali ré­pond en­core au nom de Cas­sius Clay. Ce jour- là, le jeune boxeur, mé­daillé d’or aux Jeux olym­piques à Rome en mi- lourds, af­fronte à Mia­mi ( Flo­ride) Son­ny Lis­ton, pour son pre­mier Cham­pion­nat du monde des poids lourds. Un com­bat qui a mar­qué l’his­toire de son sport.

Le « Wa­shing­ton Times » a pro­fi­té de la ré­cente ou­ver­ture des ar­chives du FBI pour dé­ter­rer des témoignages qui concluent au tru­cage de cette ren­contre de lé­gende, Son­ny Lis­ton ayant été payé pour se « cou- cher » , c’est- à- dire perdre vo­lon­tai­re­ment le com­bat. Le su­jet était si sen­sible à l’époque que ces « notes » des agents du FBI at­ter­ris­saient di­rec­te­ment sur le bu­reau du my­thique J. Ed­gar Hoo­ver, alors grand ma­ni­tou de l’agence. En re­vanche, au­cune trace de la par­ti­ci­pa­tion de Clay à cette ar­naque n’a été trou­vée dans les ar­chives du FBI.

Mia­mi ( Etats- Unis), le 25 fé­vrier 1964. Lors de cette ren­contre rem­por­tée par Cas­sius Clay ( à g), qui de­vien­dra Mo­ham­med Ali, Son­ny Lis­ton au­rait été payé pour se « cou­cher » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.