« Le­Dis­cours d’unroi » : émou­vant

Le Parisien (Paris) - - Télévision Et Médias - A. G.

Trois ans après son cou­ron­ne­ment à Hol­ly­wood, avec 4 Os­cars au fi­nal, dont ce­lui du meilleur acteur pour Co­lin Firth ( no

« le Dis­cours d’un roi » est dif­fu­sé en clair sur le pe­tit écran. Le mo­narque que l’on dé­couvre dans ce drame his­to­rique, c’est le roi George VI d’An­gle­terre. En dé­cembre 1936, au len­de­main de l’ab­di­ca­tion de son frère aî­né, Edouard VII, il monte sur le trône. Mais Sa Ma­jes­té est confron­tée à un pro­blème ma­jeur, le bé­gaie­ment. Une si­tua­tion ca­tas­tro­phique, à tel point que son épouse Eli­za­beth ( jouée par He­le­na Bon­ham Car­ter), pour ten­ter de ré­gler ce han­di­cap, le fait tra­vailler avec un or­tho­pho­niste aus­tra­lien ( in­ter­pré­té par Geof­frey Rush). Cette longue et in­croyable ré­édu­ca­tion, ja­mais en­nuyeuse, al­terne de for­mi­dables sé­quences entre le roi et son or­tho­pho­niste. Elles sont au centre de ce film certes aca­dé­mique dans sa mise en scène mais très émou­vant, voire bou­le­ver­sant.

FRANCE 3, 20 H 45.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.