Le XIVe ne sou­rit pasà NKM

C’est un ar­ron­dis­se­ment clé pour rem­por­ter Pa­ris. La can­di­date UMP àl’Hô­tel de Ville, Na­tha­lie Kos­cius­ko-Mo­ri­zet, a choi­si d’y li­vrer ba­taille mais elle semble à la peine pour conqué­rir ce bas­tion de gauche.

Le Parisien (Paris) - - Paris - CH­RIS­TINE HEN­RY

C’est dans le XIVe, ar­ron­dis­se­ment clé pour la re­con­quête de Pa­ris, que Na­tha­lie Kos­cius­ko- Mo­ri­zet a dé­ci­dé de lan­cer la ba­taille des mu­ni­ci­pales.

La can­di­date UMP à la mai­rie de Pa­ris s’est ins­tal­lée avec ma­ri et en­fants dans le quar­tier Didot, non loin de la Porte de Vanves, parce qu’elle « s’y sent bien » , confiait- elle l’été der­nier. Autres mo­tifs, d’ordre stra­té­gique ceux- là : l’ar­ron­dis­se­ment, ar­ra­ché à la droite en 2001 par la gauche, en­voie dix conseillers de Pa­ris — sur 163 — à l’Hô­tel de Ville. Et le sor­tant PS, Pas­cal Cher­ki, qui a suc­cé­dé à Pierre Cas­ta­gnou, maire consen­suel dé­cé­dé en 2009, a dé­ci­dé de ne pas se re­pré­sen­ter, Anne Hi­dal­go ne vou­lant pas de cu­mu­lard en tête de liste.

Moi, je n’uti­lise pas le XIVe comme un trem­plin” Ma­rie- Claire Car­rère- Gée, can­di­date UMP dis­si­dente

Un contexte fa­vo­rable ? C’était sans comp­ter sur la dissidence de la chef de file de l’op­po­si­tion mu­ni­ci­pale, Ma­rie- Claire Car­rère- Gée. « Moi, je n’uti­lise pas le XIVe comme un trem­plin » , fus­tige cette chi­ra­quienne, cré­di­tée de seule­ment 4 % des in­ten­tions de votes dans le der­nier son­dage CSA pour « le Figaro » , pu­blié le 13 fé­vrier der­nier. Autre caillou dans l’es­car­pin de NKM : la liste cen­triste de Ni­co­las Mansier ( Mo­Dem), seul homme en­ga­gé dans la ba­taille.

Face à la très mé­dia­tique an­cienne mi­nistre de l’Eco­lo­gie, la gauche a en­voyé une in­con­nue. Mal­gré son manque de no­to­rié­té, Ca­rine Pe­tit est don­née fa­vo­rite dans les son­dages. « J’avance avec mon pro­jet, mes va­leurs et mon pro­gramme. NKM, elle, avance avec ce qu’elle croit connaître de l’ar­ron­dis­se­ment » , iro­nise cette élue membre, comme son men­tor Pas­cal Cher­ki, de l’aile gauche du par­ti so­cia­liste. « La liste du PS est com­po­sée d’ap­pa­rat­chiks alors que moi, je pra­tique l’ou­ver­ture en re­cru­tant des gens qui ne sont pas des pros de la po­li­tique » , cri­tique, de son cô­té, NKM.

Tou­jours se­lon la même en­quête d’opi­nion, l’ad­jointe de Pas­cal Cher­ki l’em­por­te­rait avec 40 % des voix au pre­mier tour ( contre 35 % pour NKM) et 55 % au se­cond tour ( contre 45 % pour sa ri­vale UMP). La can­di­date du Front de gauche, Lei­la Chai­bi, qui mène une cam­pagne na­tio­nale contre l’aus­té­ri­té de­puis sa ca­bane à frites iti­né­rante, se hisse en troi­sième po­si­tion.

La can­di­date EELV, Cé­lia Blauel, porte- parole de Ch­ris­tophe Na­j­dovs­ki, le pré­ten­dant EELV à la mai­rie de Pa­ris, compte, quant à elle, sur son an­crage lo­cal et la pré­sence sur sa liste de trois par­le­men­taires éco­lo­gistes — Yves Co­chet et Eva Jo­ly, tous deux dé­pu­tés eu­ro­péens, et De­nis Bau­pin, dé­pu­té du XIVe — pour réa­li­ser « un score à deux chiffres » . Elle juge la cam­pagne de Ca­rine Pe­tit « trop dis­crète » et le pa­ra­chu­tage de Na­tha­lie Kos­cius­ko- Mo­ri­zet trop tar­dif, en dé­pit de « son éner­gie pour trou­ver une lé­gi­ti­mi­té » .

( LP/ Oli­vier Le­jeune.)

Place Fer­di­nand- Bru­not ( XIVe).

La mai­rie du XIVe est te­nue par le PS de­puis 2001.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.