Les­ta­bleaux­de­lots­sont­pu­blié­sau « Jour­na­lof­fi­ciel »

Le Parisien (Paris) - - Lefaitdujour - F. M.

Ban­co, As­tro, Ve­gas, Cash, Mil­lion­naire… L’an der­nier, une ving­taine de jeux ont sé­duit près de 20 mil­lions de joueurs. Chaque an­née, 2 milliards de ti­ckets à grat­ter sont ven

dus par la Fran­çaise des jeux ( FDJ). Un vrai jack­pot pour la FDJ. Sur les 2 milliards de ti­ckets im­pri­més, près de 500 mil­lions sont por­teurs d’un lot ga­gnant. La so­cié­té af­firme qu’un mil­lion de ti­ckets ga­gnants sont payés aux joueurs quo­ti­dien­ne­ment et que dans chaque li­vret de ti­ckets à grat­ter li­vré aux dé­taillants fi­gure un mi­ni­mum de lots ga­gnants. Mais le dé­taillant et la Fran­çaise des jeux ne savent pas quelle est la po­si­tion ni la va­leur de ces ti­ckets ga­gnants.

nLa FDJ af­firme re­ver­ser près de 70 % des mises

C’est que les ti­ckets sont fa­bri­qués à des mil­lions d’exem­plaires en Amé­rique du Nord, dans des usines de pro­duc­tion spé­cia­li­sées qui conçoivent les ti­ckets à grat­ter de la même fa­çon pour l’en­semble des lo­te­ries de la pla­nète. Une fois im­pri­més, les li­vrets de ti­ckets sont condi­tion­nés puis en­voyés à l’en­tre­pôt sé­cu­ri­sé de la Fran­çaise des jeux, en ré­gion pa­ri­sienne. Ils sont en­suite pla­cés sous cel­lo­phane et en­voyés aux dé­taillants. La Fran­çaise des jeux ga­ran­tit la pré­sence de lots par­tout en France « afin que les joueurs puis- sent avoir des chances de ga­gner quel que soit l’en­droit où ils achètent leurs ti­ckets » . L’en­tre­prise af­firme gé­rer la ré­par­ti­tion des gains confor­mé­ment à des ta­bleaux de lots qui sont pu­blics, pu­bliés au « Jour­nal of­fi­ciel » et dis­po­nibles sur le site Fdj. fr.

De­puis 2007, l’Etat, ac­tion­naire prin­ci­pal de la FDJ, a tou­te­fois fait ajou­ter une men­tion dans le rè­gle­ment fi­gu­rant au dos des jeux de grat­tage : « Au mo­ment de votre achat, cer­tains lots ou cer­taines ca­té­go­ries de lots ont peut- être dé­jà été rem­por­tés. » Se­lon le ta­bleau de lots des jeux concer­nés, sur 100 € mi­sés, la Fran­çaise des jeux af­firme re­ver­ser aux ga­gnants en moyenne près de 70 % en fonc­tion du type de jeu et de l’au­to­ri­sa­tion don­née par les pou­voirs pu­blics. Sur les 5,5 Mds€ de chiffre d’af­faires liés aux ti­ckets à grat­ter, la FDJ re­verse aux ga­gnants près de 3,8 Mds€.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.