Pre­miers­ga­ges­sur­la­sim­pli­fi­ca­tion

Le Parisien (Paris) - - Politique - O. B.

utre un al­lè­ge­ment des pré­lè­ve­ments pe­sant sur les en­tre­prises, c’était l’un des autres vo­lets du pacte de res­pon­sa­bi­li­té an­non­cé par Fran­çois Hollande : un choc de sim­pli­fi­ca­tion pour les en­tre­pre­neurs. Comme un signe adres­sé au pa­tro­nat, qui se réunit au­jourd’hui avec les syn­di­cats pour dis­cu­ter des con­tre­par­ties à ce fa­meux pacte, le gou­ver­ne­ment a an­non­cé hier deux me­sures de sim­pli­fi­ca­tion.

La pre­mière ? La créa­tion d’un

O« point d’en­trée unique » aux im­pôts, « pour ac­cueillir et orien­ter les in­ves­tis­seurs étran­gers sur la fis­ca­li­té les concer­nant » . Deuxième geste des pou­voirs pu­blics : la mise en place d’une no­tice pé­da­go­gique sur le cré­dit im­pôt re­cherche qui per­met aux en­tre­prises de dé­duire de leur im­pôt une par­tie de leurs dé­penses en re­cherche et in­no­va­tion. De nom­breuses PME se plai­gnaient no­tam­ment de la com­plexi­té de cette aide fis­cale.

Ce­la suf­fi­ra- t- il à ama­douer le pa- tro­nat ? Pas sûr. Cette pre­mière réu­nion sur les con­tre­par­ties, qui se tient à 11 heures au siège du Me­def, s’an­nonce ten­due. D’un cô­té, les res­pon­sables pa­tro­naux n’ont pas ces­sé de ré­pé­ter que les baisses de charges pro­mises par le gou­ver­ne­ment ne pou­vaient être condi­tion­nées à des em­bauches. De l’autre, les syn­di­cats sont di­vi­sés sur la ques­tion. Si la CFDT et la CFTC dé­fendent le prin­cipe du pacte, la CGT et FO ont dé­jà ap­pe­lé à ma­ni­fes­ter le 18 mars…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.