Uneab­sen­te­nom­méeJu­lieGayet

Le Parisien (Paris) - - Loisirsetspectacles - PIERRE VAVASSEUR AVEC H. L.

ex­pres­sion « briller par son ab­sence » de­vrait prendre tout son sens ce soir, à 21 heures, lorsque dé­bu­te­ra la cé­ré­mo­nie des Cé­sars. A moins d’un re­bon­dis­se­ment dans le scé­na­rio de cette 39e édi­tion, Ju­lie Gayet, nom­mée au titre du « Meilleur se­cond rôle fé­mi­nin » pour son rôle dans « Quai d’Or­say » , de Ber­trand Ta­ver­nier, ne se­ra pas de la fête. Dans ce film sor­ti à l’au­tomne, cette ac­trice- pro­duc­trice de 42 ans, pro­pul­sée le 10 jan­vier sous le feu des pro­jec­teurs après la ré­vé­la­tion de sa liai­son avec Fran­çois Hollande, in­carne Va­lé­rie Du­mon­theil, une conseillère au ca­bi­net du mi­nistre

L’des Af­faires étran­gères, Alexandre Taillard de Worms ( Thier­ry Lher­mitte). La jeune femme joue un double jeu vis- à- vis d’un conseiller, nou­vel­le­ment ar­ri­vé.

L’an­nonce de sa no­mi­na­tion aux Cé­sars, le 31 jan­vier au Fou­quet’s, a été ac­cueillie avec un scep­ti­cisme amu­sé par le pe­tit monde du ci­né­ma. Au mo­tif que le rôle de Ju­lie Gayet n’oc­cupe qu’une pe­tite di­zaine de mi­nutes dans le film. De quoi mettre en rage Ber­trand Ta­ver­nier. « C’est une de nos meilleures ac­trices ! Elle est pas­sion­née, ra­pide. Elle a su tra­duire le cô­té va­chard du per­son­nage. Elle est mieux que le per­son­nage de la BD ( NDLR : « Quai d’Or­say » , dont le film est adap­té) » . De­puis cette af­faire, Ju­lie Gayet n’est plus ap­pa­rue en pu­blic. Elle au­rait confié qu’elle ne sou­hai­tait pas s’ex­pri­mer en ce mo­ment. Pré­sident de l’Aca­dé­mie des arts et tech­niques du ci­né­ma, ma­trice des Cé­sars, le pro­duc­teur Alain Ter­zian botte en touche : « Je sou­haite qu’il y ait le plus de nom­més pos­sibles à la cé­ré­mo­nie. » En at­ten­dant, les pho­to­graphes tournent dé­jà leurs ob­jec­tifs vers New York : le 6 mars, Ju­lie Gayet de­vrait as­sis­ter aux Ren­dez- vous du ci­né­ma fran­çais, or­ga­ni­sés par Uni­france.

« Les gar­çons et Guillaume, à table ! » de Guillaume Gal­lienne est nom­mé 10 fois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.