Ra­dioF­ran­cea­son­nou­veau­pa­tron

Le Parisien (Paris) - - Télévision Etmédias - CA. D.

Les Sages ont donc op­té pour la jeu­nesse et l’au­dace. A la sur­prise gé­né­rale, Ma­thieu Gal­let, 37 ans, pren­dra la tête de Ra­dio France dès la mi- mai et pour cinq ans. Ac­tuel pa­tron de l’Ins­ti­tut na­tio­nal de l’au­dio­vi­suel ( INA) de­puis mai 2010, le ben­ja­min des six can­di­dats — dont deux femmes — à la pré­si­dence du groupe pu­blic a été élu à l’una­ni­mi­té pour suc­cé­der à Jean- Luc Hees. « Nous avons choi­si une per­son­na­li­té jeune, la plus jeune de l’his­toire de Ra­dio France » , a in­sis­té hier Oli­vier Schra­meck, le pré­sident du CSA, van­tant le choix « de l’au­dace et du dy­na­misme » .

Di­plô­mé de l’Ins­ti­tut d’études po­li­tiques de Bor­deaux, ce di­ri­geant mar­qué à droite a débuté dans le sec­teur privé chez War­ner, Pa­thé, Ca­nal +, avant d’in­té­grer le ca­bi­net du mi­nistre de l’In­dus­trie Fran­çois Loos en 2006. Ma­thieu Gal­let connaît bien l’au­dio­vi­suel, dont il a sui­vi les dos­siers comme conseiller tech­nique au mi­nis­tère de la Culture sous Ch­ris­tine Al­ba­nel en 2007 puis comme di­rec­teur ad­joint de ca­bi­net de Fré­dé­ric Mit­ter­rand en 2009. De­puis trois ans, il a pour­sui­vi la mo­der­ni­sa­tion de l’INA en amé­lio­rant no­tam­ment la mise à dis­po­si­tion des ar­chives sur In­ter­net. Pour di­ri­ger Ra­dio France, ses 4 300 col­la­bo­ra­teurs et gé­rer ses 660 M€ de bud­get, le CSA compte d’ailleurs sur sa « conscience ai­guë des en­jeux du nu­mé­rique » et son « tem­pé­ra­ment vo­lon­taire » .

Ma­thieu Gal­let di­rige ac­tuel­le­ment l’Ins­ti­tut na­tio­nal de l’au­dio­vi­suel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.