Les pe­tites re­cettes des su­per­cen­te­naires

La doyenne de l’Eu­rope, 116 ans, l’avoue : les oeufs la main­tiennent en forme. Elle en a ava­lé près de 6 t…

Le Parisien (Paris) - - LA UNE - VINCENT MONGAILLARD

POUR DE­VE­NIR su­per­cen­te­naire, man­gez des oeufs au pe­tit dej ! C’est en tout cas le se­cret de lon­gé­vi­té de l’Ita­lienne Em­ma Mo­ra­no, doyenne de l’Eu­rope qui a souf­flé di­manche ses 116 bou­gies. Jus­qu’à ses 110 « piges », l’ex-ou­vrière dans le tex­tile ava­lait deux oeufs crus et un oeuf cuit tous les ma­tins, un ré­gime pres­crit par son mé­de­cin quand elle avait 20 ans et souf­frait d’ané­mie. Du jaune et du blanc, elle en au­ra en­glou­ti près de 6 t, c’est-à-dire 8 500 dou­zaines ! Car­bu­rer aux pro­téines n’est pas la seule méthode pour faire de très vieux os. Née quatre mois plus tôt qu’Em­ma, l’Amé­ri­caine Su­san­nah Mu­shatt Jones, doyenne, elle, de l’hu­ma­ni­té, doit son re­cord à « beau­coup de som­meil » mais aus­si à ses tranches de ba­con quo­ti­diennes.

La doyenne fran­çaise ac­cro à la se­moule de ma­nioc

Pour sa com­pa­triote Je­ra­lean Tal­ley, qui oc­cu­pait avant elle le titre, la re­cette était di­vine. « Ce­la vient d’en haut, ce n’est ni dans mes mains ni dans les vôtres », a-t-elle confié un jour à un re­por­ter, en poin­tant son in­dex vers le ciel. Ceux qui ne croient pas aux pou­voirs de Dieu pensent plu­tôt que c’est grâce au bow­ling pra­ti­qué jus­qu’à ses 104 ans.

Les Fran­çais, aus­si, ont leur po­tion ma­gique. Notre doyenne, la Guya­naise Eu­doxie Ba­boul, qui a cé­lé­bré il y a deux mois ses 114 ans, est ac­cro au couac, une se­moule de ma­nioc très ap­pré­ciée du cô­té de Cayenne. Son al­ter ego mas­cu­lin, Ro­ger Gou­zy, 110 ans de­puis juillet, mise plu­tôt sur la chi­co­rée au le­ver et au goû­ter. Ja­mais de ca­fé pour cet ex-mé­ca­ni­cien de ma­chines à coudre ré­si­dant près de Nar­bonne (Aude). Et très peu de vin, juste un pe­tit verre quand même à mi­di noyé dans de l’eau. S’il ne manque pas de souffle, c’est aus­si parce qu’il a joué pen­dant des lustres du clai­ron. Man­ger cinq fruits et lé­gumes par jour n’est pas for­cé­ment la clé pour te­nir une éter­ni­té ou presque. L’Amé­ri­caine Sa­rah Knauss, qui a vé­cu jus­qu’à l’âge de 119 ans, dé­tes­tait, ain­si, tout ce qui vient du po­ta­ger. Le Ja­po­nais Shi­ge­chiyo Izu­mi, qui au­rait re­joint le pa­ra­dis à 120 ans (sa date de nais­sance est par­fois contes­tée) bu­vait quo­ti­dien­ne­ment une bonne gor­gée de sho­chu, eau-devie à base de riz et d’orge. Et que dire de notre cham­pionne des cham­pionnes Jeanne Calment, par­tie à 122 ans, qui s’au­to­ri­sait un verre de por­to et deux ou trois ci­ga­rettes par jour !

(AP/An­to­nio Ca­lan­ni.)

Em­ma Mo­ra­no, qui souf­frait d’ané­mie plus jeune, man­geait chaque ma­tin deux oeufs crus et un oeuf cuit.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.