Wes­ton botte Dr. Mar­tens

Le chaus­seur de luxe ins­tal­lé à Li­moges (Haute-Vienne) vient de faire condam­ner la marque bri­tan­nique pour contre­fa­çon et concur­rence dé­loyale.

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE - Li­moges (Haute-Vienne) De notre cor­res­pon­dant FRANCK LAGIER

IL EST 16 heures. Des ou­vriers de la ma­nu­fac­ture Wes­ton quittent le bâ­ti­ment de 10 000 m2 où se conçoivent, dans une dis­cré­tion ab­so­lue, des ri­che­lieux à 600 € la paire et les mo­cas­sins 180 qui ont fait le suc­cès de la marque. Si le nom se pro­nonce avec un lé­ger ac­cent an­glais, le chaus­seur de luxe Wes­ton est une en­tre­prise bien fran­çaise, si­tuée dans la zone in­dus­trielle nord de Li­moges (Haute-Vienne). Un fleu­ron de l’élé­gance tri­co­lore qui vient de ga­gner un pro­cès contre un autre chaus­seur, an­glais ce­lui-ci, bien connu du grand pu­blic : Dr. Mar­tens. condam­nés en Chine à trois ans de pri­son et à des amendes de 22 000 et 30 000 €. La des­truc­tion de 3 700 fausses paires de Wes­ton et du moule du fa­bri­cant avait été or­don­née.

Em­ployant 500 sa­la­riés, dont 200 dans la ca­pi­tale li­mou­sine, la ma­nu­fac­ture ré­pu­tée pour chaus­ser per­son­na­li­tés et pré­si­dents de la Ré­pu­blique (Gis­card d’Es­taing, Mit­ter­rand, Chi­rac, Sar­ko­zy et Hol­lande) pos­sède qua­rante bou­tiques dans le monde, mais reste dis­crète dans la ci­té qui l’a vue naître.

« La so­cié­té Dr. Mar­tens

avait nom­mé l’un de ses mo­dèles Wes­ton »

« Wes­ton cultive sa dis­cré­tion et cet as­pect bri­tish ayant contri­bué

à sa re­nom­mée »

Li­moges est connu pour sa por­ce­laine, son équipe de basket cham­pionne de France, mais beau­coup moins pour son art sub­til du fa­çon­nage des chaus­sures de luxe.

« Wes­ton cultive sa dis­cré­tion et cet as­pect bri­tish ayant contri­bué à sa re­nom­mée, té­moigne un sa­la­rié qui pré­fère lui aus­si res­ter dis­cret. Au­jourd’hui en­core, les gens pensent qu’il s’agit d’une boîte an­glo­saxonne. Au-de­là du sa­voir-faire et de la qua­li­té des pro­duits, c’est peut-être aus­si l’une des clés de son suc­cès. » Il suf­fit de réa­li­ser un pe­tit son­dage dans les rues de la ville pour s’en rendre compte : même à Li­moges, nombre d’ha­bi­tants ne savent pas que Wes­ton est une marque… lo­cale.

Ma­nu­fac­ture Wes­ton, Li­moges (Haute-Vienne). Ri­che­lieux et mo­cas­sins sont conçus dans ce bâ­ti­ment de 10 000 m2.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.