N

Le Parisien (Paris) - - FAITS DIVERS - Pro­pos recueillis par V.M.

Ri­chard Hos­kins a per­son­nel­le­ment vé­cu les croyances et pra­tiques ri­tuelles afri­caines. En mis­sion au Con­go à la fin des an­nées 1980, jeune ma­rié, il est de­ve­nu père de ju­melles. L’une est morte à peine mise au monde. Sa soeur s’est éteinte peu après, dans d’étranges cir­cons­tances. Un ha­bi­tant du vil­lage où de­meu­raient Ri­chard Hos­kins et sa famille l’avait pré­ve­nu, un mois avant, que sa fillette dé­cé­dée à la nais­sance était au royaume des morts vi­vants et qu’elle ap­pe­lait sa soeur à la re­joindre. Seul « un sa­cri­fice » pou­vait em­pê­cher le décès de cel­le­ci. Ri­chard Hos­kins s’y est re­fu­sé. Il fi­na­le­ment trou­vé sa fillette morte à l’âge de 8 mois. Votre en­quête sur la mort d’Adam vous a-t-elle ame­né à com­prendre le décès de votre fille ? RI­CHARD HOS­KINS. Je ne sais pas. Est-ce que je pou­vais épar­gner ma fille en fai­sant un sa­cri­fice ? Jus­qu’à pré­sent, cette ques­tion me tour­mente et je n’ai pas la so­lu­tion. Mais je sais qu’il ne fal­lait pas pas­ser cette ligne. Au­jourd’hui, je ne peux pas dire pour­quoi Abi­gail est morte : y a-t-il une rai­son mé­di­cale ? Une ex­pli­ca­tion spi­ri­tuelle ? Je ne sais pas.

« Des pas­teurs d’églises évan­gé­liques re­tiennent des en­fants pour les désen­voû­ter »

Les crimes ri­tuels sont-ils rares ? Nous sa­vons qu’il y a des cas de sa­cri­fices en Ou­gan­da, en Afrique du Sud, au Ni­ge­ria… en­vi­ron 200 à 300 par an. En Eu­rope, je ne pense pas que le cas d’Adam soit unique. Par ailleurs, je suis cer­tain qu’il y a de nom­breux cas de kin­do­ki. De kin­do­ki ? Non. Le su­jet est très dé­li­cat parce que nous, Oc­ci­den­taux, nous fai­sons de la ré­sis­tance aux croyances. Pour les ré­pu­bli­cains que nous sommes, il est dif­fi­cile de pen­ser que, pour d’autres peuples, le spi­ri­tuel do­mine. Et aus­si, les en­quêtes sont dif­fi­ciles à me­ner parce que la ques­tion sen­sible du ra­cisme émerge. Kristy, tué à 15 ans lors d’une séance d’exor­cisme. Sa soeur et son beau-frère le croyaient pos­sé­dé. Pour le dé­li­vrer, Eric Bi­ku­bi, ori­gi­naire du Con­go et éta­bli à Mon­treuil (Seine-Saint-De­nis), a in­fli­gé d’atroces souf­frances à Kristy, frap­pé toute la nuit de Noël 2010 avant d’être plon­gé dans un « bain pu­ri­fi­ca­teur » fa­tal. Le meurtre a eu lieu à Londres où la famille de­vait ré­veillon­ner. Le tor­tion­naire a été condam­né à trente ans de pri­son et la soeur à vingt-cinq ans.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.