« Down­ton Ab­bey », ma­noir en­chan­té

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS ET SPECTACLES -

ALORS QUE la sai­son 6 et ul­time ar­rive sur TMC, il faut se pré­pa­rer à dire adieu à « Down­ton Ab­bey ». Ou si vous n’avez pas en­core dé­cou­vert cette sé­rie, de lui dire bon­jour. Le monde en­tier est conte­nu dans ce ma­noir de la cam­pagne an­glaise, où vivent et s’aiment maîtres et do­mes­tiques, de 1913 à 1925. Des pre­miers rôles, il y en a dix. C’est comme une troupe de théâtre, do­mi­née par la doyenne, la com­tesse douai­rière jouée par l’in­ou­bliable Mag­gie Smith. Des coups bas, les per­son­nages sortent tou­jours la tête haute. On meurt, on hait, mais tout fi­nit par s’ar­ran­ger. Si une sé­rie est du cô­té de la vie, et d’un bon­heur certes tein­té de mé­lan­co­lie, c’est celle-là. Si vous ai­mez pro­fon­dé­ment quel­qu’un, of­frez-la-lui. Par les temps qui courent, une Angleterre où le prin­temps fleu­rit éter­nel­le­ment, cette île de ver­dure, on y court.

, sai­son 1 à 5.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.