C’est par­ti mon Lin­ky !

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

EN PLEINE COP21, on ne pou­vait rê­ver meilleur mo­ment pour le dé­ploie­ment de Lin­ky. Le comp­teur élec­trique in­tel­li­gent est mis en place de­puis hier par ERDF, la fi­liale de dis­tri­bu­tion d’élec­tri­ci­té d’EDF. Il de­vrait, d’ici à 2021, équi­per les 35 mil­lions de foyers fran­çais rac­cor­dés au ré­seau élec­trique. n Qu’est- ce que Lin­ky va chan­ger ? Les an­ciens comp­teurs se conten­taient d’en­re­gis­trer les ki­lo­watt­heures (kWh) consom­més. Pour que le four­nis­seur (EDF, En­gie, Di­rect Ener­gie…) puisse connaître la consom­ma­tion et éta­blir une fac­ture, il de­vait en­voyer une à deux fois par an un agent sur place pour réa­li­ser un re­le­vé. Avec Lin­ky, c’est fi­ni. Il se­ra ca­pable de com­mu­ni­quer en temps réel la consom­ma­tion. Mais éga­le­ment d’autres in­for­ma­tions, comme les va­ria­tions de consom­ma­tion du­rant une même jour­née, le nombre d’ap­pa­reils bran­chés, etc. nA quoi ça sert ? A mieux connaître la consom­ma­tion d’élec­tri­ci­té glo­bale, mais aus­si foyer par foyer. Pour cha­cun des ac­teurs, du pro­duc­teur d’élec­tri­ci­té (nu­cléaire, hy­drau­lique, éo­lienne, etc...) au ges­tion­naire de ré­seau (RTE), en pas­sant par le dis­tri­bu­teur ou le four­nis­seur, cha­cun au­ra ac­cès à des in­for­ma­tions plus pré­cises. C’est la pre­mière étape vers la consti­tu­tion d’un fu­tur ré­seau in­tel­li­gent na­tio­nal, ca­pable d’adap­ter en per­ma­nence la production, in- dis­pen­sable avec le dé­ploie­ment des éner­gies re­nou­ve­lables, par dé­fi­ni­tion dé­cen­tra­li­sées et in­ter­mit­tentes. nComment se­ra-t-il dé­ployé ? ERDF pré­voit de po­ser jus­qu’à 40 000 comp­teurs par jour. Trois mil­lions se­ront ins­tal­lés d’ici à dé­cembre 2016. Un cour­rier se­ra en­voyé par ERDF qua­rante-cinq jours avant la date du ren­dez-vous. La pose se­ra ef­fec­tuée par tech­ni­cien sa­la­rié d’ERDF ou par l’une des 300 en­tre­prises lo­cales par­te­naire. nA qui ça pro­fite ? En théo­rie, à tout le monde. En pra­tique, sur­tout aux four­nis­seurs qui pour­ront pro­po­ser des offres mieux adap­tées, comme des for­mules « week-end heures creuses » par exemple. n Com­bien ça coûte ? 5 Mds€. Le coût est sup­por­té par EDF, mais com­pen­sé se­lon lui par les éco­no­mies à ve­nir sur les in­ter­ven­tions tech­niques. Pour­tant EDF avait ad­mis, en 2011, que le coût se­rait for­cé­ment ré­per­cu­té dans les fac­tures, à hau­teur de 1 à 2 € par mois pen­dant une

(Pho­topqr/« La Dé­pêche ».)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.