De l’UIMM

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

EN CONDAM­NANT hier l’ex­pa­tron de la Fé­dé­ra­tion des in­dus­tries mé­tal­lur­giques à une peine de deux ans de pri­son avec sur­sis et à 100 000 € d’amende, les juges de la cour d’ap­pel de Pa­ris ont été moins sé­vères que les ré­qui­si­tions du par­quet et les juges de pre­mière ins­tance. De­nis Gau­tier-Sau­va­gnac n’en a pas moins été re­con­nu coupable « d’abus de confiance » et de « tra­vail dis­si­mu­lé ». La jus­tice lui re­pro­chait d’avoir, entre 2000 et 2007, pui­sé quelque 19 M€ en li­quide dans la « caisse noire » de cette or­ga­ni­sa­tion pa­tro­nale.

De­nis Gau­tier-Sau­va­gnac a tou­jours af­fir­mé avoir don­né cet ar­gent à des syn­di­cats pour « flui­di­fier les re­la­tions so­ciales ». Mais sans ja­mais ap­por­ter la preuve de ses dé­cla­ra­tions. Se­lon l’avo­cat gé­né­ral, une par­tie des fonds a en re­vanche été uti­li­sée pour ré­mu­né­rer des sa­la­riés non dé­cla­rés, com­plé­ter des sa­laires ou des pen­sions de re­traite, éga­le­ment non dé­cla­rés. 14 M€ n’ont ja­mais été re­trou­vés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.