Nu­mé­ro de clone

« Ba­by­sit­ting 2 » :

Le Parisien (Paris) - - LES SORTIES AU CINÉMA - PIERRE VAVASSEUR

de Phi­lippe La­cheau et Ni­co­las Be­na­mou, avec Phi­lippe La­cheau, Ta­rek Bou­da­li, Alice Da­vid, Ch­ris­tian Cla­vier… Du­rée : 1 h 33. VOUS AVEZ AI­MÉ LE 1 ? Vous ris­quez d’être sa­cré­ment dé­çu par le 2. Forts du suc­cès ren­con­tré avec « Ba­by­sit­ting » (2,3 mil­lions d’en­trées), une co­mé­die aux res­sorts in­édits sor­tie au prin­temps 2014, ses au­teurs, Phi­lippe La­cheau et Ni­co­las Be­na­mou, ne se sont pas fait prier pour battre le fer tant qu’il était chaud. Sou­ve­nons-nous : dans « Ba­by­sit­ting », Franck (Phi­lippe La­cheau) sa­cri­fiait sa soi­rée d’an­ni­ver­saire pour jouer les ba­by­sit­ters dans la vil­la de son pa­tron. La­quelle, en­va­hie par les amis de Franck, fi­nis­sait dé­vas­tée. De re­tour chez eux, le couple de pro­prié­taires, in­car­né par Gé­rard Ju­gnot et Clo­tilde Cou­rau, dé­cou­vrait ce qui s’était vé­ri­ta­ble­ment pro­duit via une ca­mé­ra ou­bliée sur place. Nous avions dé­fen­du sans ré­serve, à l’époque, cet exer­cice de ci­né­ma. Certes, il n’était pas sans culti­ver l’es­prit de « Pro­jet X », de l’Amé­ri­caine Ni­ma Nou­ri­za­deh, mais il lais­sait le spec­ta­teur to­ta­le­ment ébou­rif­fé.

Des gags lourds

Le pro­blème avec « Ba­by­sit­ting 2 », c’est que ce prin­cipe, tel­le­ment co­dé, ne pou­vait me­ner qu’à une im­passe : re­faire exac­te­ment la même chose. Cette fois, Franck se re­trouve au Bré­sil. Sa fian­cée, So­nia (Alice Da­vid), veut lui pré­sen­ter son père, JeanPierre (Ch­ris­tian Cla­vier) qui tient un hô­tel éco­lo­gi­que­ment cor­rect. Yo­lande, la ma­man de Jean-Pierre, est une har­pie. Voi­là Franck et sa bande char­gés de l’em­me­ner en ex­cur­sion. Et là, tout ce pe­tit monde dis­pa­raît, aïeule com­prise. Une ca­mé­ra re­trou­vée sur les lieux sau­ra en dire plus…

Une fois, ça va. Deux fois, ce n’est plus pos­sible. Les gags sont lourds. Exemple de cette re­su­cée : le héros se fait pi­quer le sexe par une arai­gnée ve­ni­meuse… Le ré­sul­tat, sur terre, sous terre et dans les airs, est épui­sant. No­tez qu’il y a un ani­mal dans ce nu­mé­ro de clone : c’est un pa­res­seux. On ne peut pas mieux dire.

(Prod.)

Cette suite re­prend exac­te­ment le même prin­cipe que l’ori­gi­nal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.