Trans­ports : ce qu’ils pro­posent !

Le Parisien (Paris) - - ILE-DE-FRANCE - FRÉ­DÉ­RIC CHOU­LET

LES TRANS­PORTS ! L’une des prin­ci­pales pré­oc­cu­pa­tions des Fran­ci­liens qui sont des mil­lions à y perdre une bonne par­tie de leur jour­née. Pas éton­nant donc que le su­jet, qui concentre près d’un tiers du bud­get de la ré­gion, se re­trouve au coeur de la cam­pagne des ré­gio­nales en Ilede-France. Le Pa­ri­sien vous pro­pose un tour d’ho­ri­zon des pro­messes des six prin­ci­pales têtes de liste sur les treize en pré­sence di­manche.

Sans sur­prise, la plu­part des can­di­dats mettent l’ac­cent sur la né­ces­si­té d’amé­lio­rer les trans­ports en com­mun. Par­ti­cu­liè­re­ment les lignes RER qui cris­tal­lisent le mé­con­tente- ment des usa­gers du fait de re­tards ré­pé­tés et de rames bon­dées.

Va­lé­rie Pé­cresse n’hé­site pas à an­non­cer « une ré­vo­lu­tion », as­su­rant qu’elle pro­cé­de­ra à l’achat de 7 000 nou­velles rames d’ici à 2021 si elle est élue. La can­di­date LR ba­laye les doutes émis par cer­tains, quant à la fai­sa­bi­li­té de ce pro­jet. Tête de liste PS, Claude Bar­to­lone, en­tend, lui, « ac­cé­lé­rer » le chan­ge­ment des rames ini­tié par Jean-Paul Hu­chon s’il lui suc­cède.Droite, gauche, FN, éco­lo­gistes, tous sont d’ac­cord sur ce point : le pro­jet de su­per­mé­tro ne doit pas faire ou­blier la ga­lère au quo­ti­dien des usa­gers. Et cer­tains comme Em­ma­nuelle Cosse (EELV) ou Ni­co­las Du­pont-Ai­gnan (DLF) pré­co­nisent même une ré­vi­sion à la baisse du Grand Pa­ris Express.

Dé­crié lors de son adop­tion, le passe Na­vi­go fait l’una­ni­mi­té

Après avoir été per­çu par cer­tains comme une me­sure élec­to­ra­liste de la ma­jo­ri­té de gauche, le passe Na­vi­go à ta­rif unique à 70 € adop­té cette an­née n’est re­mis en ques­tion par per­sonne au­jourd’hui. Trop po­pu­laire ! En re­vanche, Va­lé­rie Pé­cresse comme Wal­le­rand de Saint-Just in­sistent sur le fait que ce passe de­vra être fi­nan­cé grâce à des éco­no­mies, no­tam­ment, sur les « ca­deaux » faits aux étran­gers en si­tua­tion ir­ré­gu­lière. A gauche, Pierre Laurent (FG) pro­pose la gra­tui­té pour les jeunes et Em­ma­nuelle Cosse (EELV) la créa­tion d’un passe mo­bi­li­té.

En ma­tière de sécurité, aus­si, de nom­breux pro­jets se croisent. Tous ou presque se re­trouvent sur la né­ces­si­té de re­mettre de l’hu­main dans les trans­ports, et no­tam­ment le soir. Même si le FN, qui prône le ré­ta­blis­se­ment du ser­vice, pro­pose des pa­trouilles de mi­li­taires là où le Front de gauche ver­rait plu­tôt des agents RATP et SNCF.

En fait, la route reste le su­jet sur le­quel les cli­vages sont les plus vi­sibles. Les éco­lo­gistes sont ceux qui vont le plus loin en ma­tière d’in­ci­ta­tion pour li­mi­ter la cir­cu­la­tion des voi­tures et ca­mions et lut­ter contre la pol­lu­tion. Avec une taxe poids lourds et des aides en fa­veur de l’équi­pe­ment en vé­hi­cule propre.

Reste à sa­voir com­ment ces pro­messes se­ront fi­nan­cées. Par des éco­no­mies et le cré­dit-bail, avance Va­lé­rie Pé­cresse. Par de nou­velles re­cettes, es­père Bar­to­lone. Par un re­cen­trage sur les tâches es­sen­tielles de la ré­gion, ex­pliquent d’autres can­di­dats. Eton­nant, au­cun n’évoque une hausse d’im­pôts…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.