La fon­da­tion Car­tier à l’étroit dans son vais­seau de verre

Le Parisien (Paris) - - PARIS - CÉ­LINE CAREZ

FON­DA­TION Car­tier cherche lo­caux­dé­ses­pé­ré­ment. Le mu­sée d’art contem­po­rain du bou­le­vard Ras­pail (XIVe), ins­tal­lé de­puis 1994 dans un bel édi­fice tout en verre si­gné Jean Nou­vel*, manque de place.

L’ins­ti­tu­tion, qui dis­pose ac­tuel­le­ment de 1 200 m2 d’es­pace d’ex­po­si­tion, lorgne une parcelle juste der­rière son vais­seau ami­ral, sur le site de l’an­cien hô­pi­tal Saint-Vincent-dePaul. Son ob­jec­tif : créer une an­nexe de 6 000 m2, avec salle d’ex­po­si­tion, ca­fé, bou­tique, es­pace d’ac­cueil, par­king et es­pace vert. Sur cette em­prise de 3,4 ha, ra­che­tée par la Ville à l’As­sis­tance pu­blique-Hô­pi­taux de Pa­ris (AP-HP), 600 lo­ge­ments sont dé­jà en pro­jet dont la moi­tié de HLM. Mais aus­si une école, une crèche, des com­merces… Le pre­mier coup de pioche est at­ten­du dans deux ans, avec une fin pro­gram­mée des tra­vaux en 2020.

Des né­go­cia­tions en cours avec la mai­rie

Dans sa quête d’agran­dis­se­ment, la Fon­da­tion Car­tier s’est d’abord in­té­res­sée en 2011 à l’île Se­guin (Hautsde-Seine). « Ça ne s’est pas fait pour des rai­sons di­verses et va­riées », élude un porte-pa­role. Puis, elle au­rait re­gar­dé vers le centre de Pa­ris, no­tam­ment le Louvre des An­ti­quaires, vaste co­quille vide, à deux pas du Pa­lais­Royal (Ier). Mais en avril, le pro­prié­taire a an­non­cé la créa­tion d’un centre com­mer­cial de 15 000 m2.

Au­jourd’hui, c’est donc l’an­cien hô­pi­tal Saint-Vincent-de-Paul qui in­té­resse la Fon­da­tion. Des dis­cus­sions sont en cours mais rien n’est en­core ar­rê­té. Une nou­velle réunion doit avoir lieu de­main. Les né­go­cia­tions achop­pe­raient sur la ques­tion de la créa­tion d’un es­pace vert. « Nous étu­dions plu­sieurs scé­na­rios », se contente de pré­ci­ser Jean-Louis Mis­si­ka, l’ad­joint (app. PS) à la maire de Pa­ris en charge de l’ur­ba­nisme. « La Fon­da­tion est, avec les Ca­ta­combes, l’un des prin­ci­paux sites cultu­rels et tou­ris­tiques de l’ar­ron- dis­se­ment. Il est hy­per im­por­tant de la conser­ver », juge Ber­trand Le­sain, un élu (LR) de l’op­po­si­tion du XIVe. *Au 261, bou­le­vard Ras­pail (XIVe). Du mar­di au di­manche de 11 heures à 20 heures, noc­turne jus­qu’à 22 heures le mar­di. Ta­rif : de 7 à 10,50 €. www.fon­da­tion.car­tier.com.

pu­pitre du chef d’or­chestre à la mo­quette des cou­loirs, pas un dé­tail ne vous échap­pe­ra. Grâce à un par­te­na­riat avec l’Ins­ti­tut cultu­rel de Google, la Phil­har­mo­nie de Pa­ris (XIXe) pro­pose de­puis hier une vi­site vir­tuelle et in­ter­ac­tive à 360° de tous les es­paces du bâ­ti­ment si­gné Jean Nou­vel et inau­gu­ré en jan­vier : salles de concerts, foyer des mu­si­ciens, halls, cour­sives, res­tau­rants et même la vue sur Pa­ris de­puis le toit, en­core in­ac­ces­sible mais dont on ap­prend qu’il ou­vri­ra au pu­blic au prin­temps pro­chain.

Idem pour la Phil­har­mo­nie 2 (ex-Ci­té de la mu­sique) dont on peut vi­si­ter le Mu­sée de la mu­sique. Cette vi­site est dis­po­nible via la plate-forme de l’Ins­ti­tut Cultu­rel de Google et sous forme d’ap­pli­ca­tions An­droid et iOS.

Bou­le­vard Ras­pail (XIVe), hier. La Fon­da­tion Car­tier pour l’art contem­po­rain est in­té­res­sée par un ter­rain voi­sin de son vais­seau ami­ral.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.