Le piège de la

Le Parisien (Paris) - - POLITIQUE -

LA TACHE S’AN­NONCE RUDE pour les fu­tures as­sem­blées ré­gio­nales, très at­ten­dues sur le ter­rain éco­no­mique. Et les dés­illu­sions risquent de sur­gir très vite. La force de frappe bud­gé­taire des ré­gions est en ef­fet de plus en plus in­cer­taine dans un pays en­core han­di­ca­pé par une crois­sance pous­sive et un chô­mage en­dé­mique.

nUne dé­té­rio­ra­tion fi­nan­cière

La si­tua­tion glo­bale des ré­gions s’est dé­gra­dée de­puis 2009 même si elles sont, dans l’en­semble, en bonne san­té fi­nan­cière. De­puis plu­sieurs an­nées, leur dette af­fiche une forte crois­sance : + 29 % entre 2009 et 2013*, pas­sant de 15,7 Mds€ à 20,3 Mds€. Cer­tains si­gnaux sont alar­mants, no­tam­ment l’aug­men­ta­tion des dé­penses de fonc­tion­ne­ment et des charges de per­son­nel. Entre 2009 et 2013, les pre­mières ont crû par­ti­cu­liè­re­ment en Bre­tagne (+ 14,1 %), en Corse (+ 13,5 %) et en Lan­gue­doc-Rous­sillon (+ 12,9 %). La part des frais de per­son­nel dans les dé­penses de fonc­tion­ne­ment a for­te­ment pro­gres­sé en Corse (+ 12,2 %), en Pro­vence-Alpes-Côte d’Azur (+ 8,8 %) et en Lor­raine (+ 9 %).

nLes in­éga­li­tés ter­ri­to­riales font le lit du FN

La Pi­car­die, le Nord-Pas-de-Ca­lais et Pro­vence-Alpes-Côte d’Azur sont les plus mal lo­ties. En termes de ri­chesse (PIB) par ha­bi­tant, la Pi­car­die (23 751 € contre 27 258 € pour la moyenne mé­tro­po­li­taine) est l’une des plus pauvres, avec le Lan­gue­doc-Rous­sillon (23 566 €). Sur le ter­rain de l’emploi, Pro­vence-Alpes-Côte d’Azur, Nord-Pas-deCa­lais et Pi­car­die af­fichent les taux de chô-

INTERACTIF

Com­pa­rez les pro­grammes

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.