NPour­quoi

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

l’Etat garde-t-il se­cret l’ac­cord avec les conces­sion­naires d’au­to­routes si­gné en avril 2015 ? A cette ques­tion, Laurent Hec­quet, di­rec­teur et fon­da­teur du think tank Au­to­mo­bi­liste et ave­nir, qui ras­semble dif­fé­rentes as­so­cia­tions d’usa­gers de la route, at­tend tou­jours une ré­ponse. « C’est un mys­tère, s’in­surge-t-il. Même les dé­pu­tés et les sé­na­teurs qui ont de­man­dé à consul­ter le do­cu­ment ont été te­nus à l’écart. Ce n’est pas ce que j’ap­pelle un fonc­tion­ne­ment nor­mal de la dé­mo­cra­tie. » Des par­le­men­taires — qui ont aus­si sou­hai­té au­di­tion­ner les deux mi­nistres en charge du dos­sier, Em­ma­nuel Ma­cron (Eco­no­mie) et Sé­go­lène Royal (En­vi­ron­ne­ment et Trans­ports) — l’ont de­man­dé. Un voeu au­jourd’hui res­té pieux. « C’est

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.