NMême

La CGT re­con­naît des « dé­rives » com­mu­nau­taires

Le Parisien (Paris) - - ÉCONOMIE -

si elles ne concernent, se­lon lui, que « très peu d’in­di­vi­dus », les « dé­rives » com­mu­nau­taires existent à la RATP et à Air France « de­puis des an­nées », a af­fir­mé hier le lea­deur cé­gé­tiste, Phi­lippe Mar­ti­nez, sur France In­fo. « A Air France, on les a ex­clus (NDLR : les sa­la­riés concer­nés) de la CGT et ça nous a coû­té la pre­mière place aux élec­tions pro­fes­sion­nelles (NDLR : en mars der­nier), a-t-il pré­ci­sé. On a per­du 500 syn­di­qués dans cette af­faire. » A la RATP, il a re­con­nu que des « femmes ont été me­na­cées car ces in­di­vi­dus re­fu­saient de conduire un bus après une femme… Ce sont très peu d’in­di­vi­dus, mais il y avait un be­soin d’agir. C’est ce que nous avons fait… On n’est pas com­plai­sants du tout ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.