« On peut s’at­tendre à des vagues de mi­grants cli­ma­tiques »

Le Parisien (Paris) - - COP21 - Pro­pos recueillis par ÉMI­LIE TORGEMEN

La di­va amé­ri­caine, qui vit en Suède, par­ti­cipe aux soi­rées-dé­bats au­tour de la COP21 or­ga­ni­sées à Pa­ris par le col­lec­tif d’as­so­cia­tions Place to B. dan­ger. J’ai trois en­fants entre 25 et 33 ans et un pe­tit-fils de 3 ans. Je ne peux pas ne rien faire ! La si­tua­tion de­vient très pré­oc­cu­pante. En Syrie, la guerre n’est pas di­rec­te­ment due au ré­chauf­fe­ment, mais la sé­che­resse a ag­gra­vé la si­tua­tion. Et si nous ne fai­sons rien, on peut très vite s’at­tendre à des vagues de mi­grants cli­ma­tiques. Per­son­nel­le­ment, j’es­saie d’agir, par exemple en consom­mant mieux, en tri­ant mes dé­chets. Chez moi, j’ai une pièce consa­crée aux pou­belles, ce qui amuse mon ma­ri, avec quatre bacs dif­fé­rents pour le pa­pier, le plas­tique… Et sur­tout je parle de ré­chauf­fe­ment au­tour de moi. Je re­fuse aus­si de jouer dans des concerts pri­vés pour des so­cié­tés pro­duc­trices de pé­trole. C’est ma pe­tite contri­bu­tion à moi qui suis chan­teuse. A cha­cun de trou­ver ses moyens d’ac­tion. »

VI­DÉO

le­pa­ri­sien.fr

Bar­ba­ra Hendricks : « Je ne chante pas pour les com­pa­gnies pé­tro­lières. »

Pa­ris, mar­di. Bar­ba­ra Hendricks : «J’ai trois en­fants et un pe­tit-fils. Je ne peux pas ne rien faire !»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.