Un match au bout de l’en­nui

Le Parisien (Paris) - - SPORTS - Mo­na­co De notre cor­res­pon­dant FLORIAN FIESCHI

DES SIF­FLETS sont lo­gi­que­ment tom­bés des tri­bunes par­se­mées du stade Louis-II hier soir. Des sif­flets com­pré­hen­sibles tant la pres­ta­tion de Mo­na­co et Caen a eu ten­dance à som­brer dans l’ap­proxi­ma­tif et l’en­nuyeux. « Le spec­tacle ? Oui, ce n’était pas ter­rible. C’était un match sans pas­sion. Et puis il y a un contexte qui est dif­fi­cile à ap­pré­hen­der », as­sume Pa­trice Ga­rande, le coach de Caen qui était ve­nu pour conso­li­der sa deuxième place.

Mais même s’ils sont moins in­fluents que leurs voi­sins mar­seillais et ni­çois, les 1 700 fi­dèles de la pre­mière heure de l’ASM ne mé­ritent pas d’as­sis­ter à un tel spec­tacle. « Pa­thé­tiques », en­ten­dait-on dans les tra­vées hier soir. Et pour­tant, l’AS Mo­na­co, même au terme d’un match terne, au­rait pu par­fai­te­ment opé­rer sa re­mon­tée au clas­se­ment de la L 1. Mais, fi­na­le­ment, le but tardif de Ro­de­lin (86e) sur un ou­bli de mar­quage du jeune Tou­ré a re­mis les choses dans le bon ordre (1-1). Car les hommes de Jar­dim ne mé­ri­taient sans doute pas de ga­gner mal­gré l’ou­ver­ture du score de Ca­rillo. Au­cune en­vie, pas de ca­rac­tère, peu de sou­rire, les Mo­né­gasques étalent leurs manques de­puis des se­maines.

Souf­flante dans le ves­tiaire

« On est un peu in­quiets », concède l’ex­pé­ri­men­té dé­fen­seur por­tu­gais, Ri­car­do Car­val­ho. En in­terne, l’am­biance se dé­grade. His­toire d’af­fi­ni­tés, de na­tio­na­li­tés aus­si… Dans le ves­tiaire, le clan des re­crues por­tu­gaises (Ca­va­lei­ro, Cos­ta, Coen­trao) a beau­coup de mal à se faire ap­pré­cier aux yeux de cer­tains cadres… Hier dans l’étroite zone d’in­ter­view du Stade Louis-II, le ca­pi­taine Da­ni­jel Su­ba­sic traî­nait der­rière lui sa mau­vaise hu­meur. « Non, ça va pas ! », a ton­né le Croate avant d’ac­cé­lé­rer le pas. Aga­cé de­puis des se­maines, ce­lui qui a tout connu avec Mo­na­co bout in­té­rieu­re­ment. Pro­blème, il n’est pas le seul. Avant lui, An­drea Rag­gi, sur le banc hier soir, n’a pas fait de vieux os. Quinze mi­nutes après le coup sif­flet fi­nal, l’Ita­lien avait dé­jà fi­lé à l’an­glaise, vi­si­ble­ment écoeu­ré par la tour­nure des évé­ne­ments.

A la pause, le conseiller de la di­rec­tion, Luis Cam­pos, a pour­tant pous­sé une sa­crée gueu­lante dans les vestiaires pour re­mo­bi­li­ser tout le monde après une pre­mière pé­riode in­digne de la L 1. « Le coach nous a par­lé aus­si », confirme Al­ma­my Tou­ré, fau­tif sur l’éga­li­sa­tion nor­mande. Une fa­çon de dire que ça a chauf­fé ! « On est sou­dés, on est unis », ajoute-t-il. Mais jus­qu’à quand ce­la suf­fi­ra-t-il ? Mi-temps 0-0 Spec­ta­teurs : 1 700. Ar­bitre : S. Lan­noy. Buts. Mo­na­co : Car­rillo (56e). Caen : Ro­de­lin (86e). Aver­tis­se­ments. Caen : Bes­sat (30e), Le­borgne (77e). Mo­na­co : Su­ba­sic - Tou­ré, Wal­lace, Ri­car­do Car­val­ho (cap.), Coen­trao (Mbappe Lot­tin, 88e) - Mou­tin­ho, Fa­bin­ho, Pa­sa­lic (Echie­jile, 84e) - Sil­va, Car­rillo, El Shaa­rawy (Cos­ta, 57e). En­tr. : Jar­dim. Caen : Ver­coutre - Ap­piah, Ben Yous­sef, Da Sil­va, Al­hadhur - De­la­place (Le­borgne, 70e), Seube, Fé­ret (cap.) - Ro­de­lin, De­lort, Bes­sat (Ba­zile, 64e). En­tr. : Ga­rande. nGARY NE­VILLE a été nom­mé en­traî­neur de Va­lence, ac­tuel­le­ment en dif­fi­cul­té dans le cham­pion­nat es­pa­gnol, et ce jus­qu’à la fin de sai­son. L’ex­ca­pi­taine de Man­ches­ter Uni­ted re­joint ain­si son frère ca­det, Phil, lui-même coach ad­joint de la for­ma­tion es­pa­gnole. En poste de­puis 2014, le Por­tu­gais Nu­no Es­pi­ri­to San­to avait été li­mo­gé de son poste de coach lun­di. nJACK WAR­NER, l’an­cien di­ri­geant de la Fifa in­cul­pé par la jus­tice amé­ri­caine, a ga­gné quelques se­maines, puisque l’au­dience sur la de­mande d’ex­tra­di­tion vers les Etats-Unis pré­vue hier a été re­por­tée au 19 fé­vrier. Ses avo­cats et les re­pré­sen­tants du mi­nis­tère pu­blic se sont mis d’ac­cord sur cette nou­velle date, lors d’une au­dience de­vant la jus­tice de Tri­ni­té-etTo­ba­go. War­ner est ac­cu­sé d’avoir tou­ché 150 M$ de pots-de-vin et de ré­tro­com­mis­sions de­puis le dé­but des an­nées 1990.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.