Don­na­dieu parle d’ar­rê­ter

Pro A.

Le Parisien (Paris) - - SPORTS ILE-DE-FRANCE - E.M.

PAS­CAL DON­NA­DIEU a avoué qu’il lui ar­ri­vait de pen­ser à quit­ter le banc de la JSF Nan­terre (Pro A) qu’il oc­cupe de­puis… 1987. « Cinq ans, c’est long pour tout le monde, et c’est un mé­tier usant, nous a-t-il confir­mé hier. A 51 ans, après 28 à ce poste, je suis plus proche de la fin que du dé­but. » La veille, le coach s’était sur le site de la Ligue na­tio­nale. « On a eu la chance de vivre des trucs fa­bu­leux, de ga­gner tout ce qui était pos­sible de ga­gner. Donc, au­jourd’hui, j’ai tout sauf en­vie de faire le truc de trop. Alors peut-être en­traî­ner ailleurs, ou prendre d’autres fonc­tions au club ? La fin de ma pré­sence sur le banc de Nan­terre est très proche. »

« Ces pro­pos ne disent pas que je suis sur le dé­part comme je l’en­tends, nous confie le tech­ni­cien. Mon in­ves­tis­se­ment quo­ti­dien montre le contraire. Mais quand on a tout ga­gné comme ces der­nières an­nées, il y a des in­ter­ro­ga­tions lé­gi­times. Je ne veux pas que cette belle aven­ture fi­nisse mal. »

A la ques­tion « Se­rez-vous en­core l’en­traî­neur de Nan­terre dans cinq ans ? », le coach cham­pion de France 2013 et sé­lec­tion­neur de l’équipe de France A’ ré­pond sans am­bi­guï­té. « Non, cer­tai­ne­ment plus et même pro­ba­ble­ment bien avant. Il y a l’usure… Dé­jà, l’an­née der­nière, j’ai eu une dis­cus­sion avec le pré­sident (NDLR : son père, Jean Don­na­dieu). On avait eu une sai­son ex­cep­tion­nelle avec cette vic­toire en Eu­roc­hal­lenge, et si j’avais été rai­son­nable, j’au­rais ar­rê­té à l’in­ter­sai­son. » Ke­vin Si­reau et Ben­ja­min Bou­dat (Ar­mée de terre) sont aus­si en lice.

FOOTBALL

nLE PSG (moins de 19 ans) re­monte à la 5e place du groupe A après son suc­cès (2-1) sur Lille (3e), hier. Les Pa­ri­siens comptent en­core deux matchs en moins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.