À l’oeil

Le Parisien (Paris) - - LOISIRS ET SPECTACLES -

de jouer les pa­pa­raz­zis, même s’il a beau­coup « plan­qué ». Da­niel An­ge­li est de­puis qua­rante ans l’ami des stars. Elles l’ou­blient, il est là, comme un chat dont l’oeil per­çant fixe sur la pel­li­cule des mo­ments rares. Par­fois, il force un peu, comme cette pho­to de Jacques Brel dans la rue, ma­lade, at­teint d’un can­cer. « Mau­vais sou­ve­nir », confie le pho­to­graphe, qui com­mente chaque cli­ché. Des sou­ve­nirs, il nous en rap­pelle, comme le très bref ma­riage entre Ju­liette Gré­co et Mi­chel Pic­co­li. La so­li­tude de Da­li­da. Une pho­to my­thique de John­ny jeune, mais rin­cé, à la sor­tie d’une fête, re­fu­sant de po­ser et lui glis­sant : « Que veux-tu, on est tous mal­heu­reux un jour… » Il de­vien­dra son pho­to­graphe of­fi­ciel. Dus­tin Hoff­man mi­nus­cule à cô­té de sa com­pagne, exa­gé­rant en­core sa pe­tite taille… Les pho­tos ra­content tou­jours une his­toire. An­ge­li a quand même « vo­lé » des pho­tos chocs, comme Sa­rah Fer­gu­son et son amant au bord de leur pis­cine. La du­chesse en vul­gaire people. Le charme du livre tient à ce mé­lange des genres.

de Da­niel An­ge­li, Gründ, 229 p., 29,95 €.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.