Comme on l’aime

Le Parisien (Paris) - - TÉLÉVISION ET MÉDIAS - ÉRIC BU­REAU CA­THE­RINE BALLE

« ALCALINE », FRANCE 2, 23 H 35. Non seule­ment « Alcaline » est la meilleure émis­sion mu­si­cale ac­tuelle, mais elle sait aus­si « faire des coups ». Comme ra­che­ter en ex­clu­si­vi­té le show qu’Adele a don­né à la BBC pour cé­lé­brer la sor­tie de son nou­vel al­bum, « 25 », qui bat dé­jà tous les re­cords. Ga­geons que la star an­glaise va en­core battre un re­cord d’au­dience ce soir avec ce concert en­ri­chi d’une in­ter­view et d’une sé­quence dé­jà culte, où elle se mêle in­co­gni­to à une au­di­tion de so­sies… « Ma vie a chan­gé, mais je n’ai pas chan­gé », as­sure-t-elle. Et c’est vrai que pen­dant une heure, elle parle avec sin­cé­ri­té du suc­cès, de sa voix, de son pe­tit gar­çon, avec un hu­mour bien bri­tish et des éclats de rire to­ni­truants. Elle in­ter­prète ses tubes pla­né­taires, « Rol­ling in the Deep », « So­meone Like You » et « Sky­fall », un éblouis­sant « Ho­me­town Glo­ry » et trois ex­traits de son nou­vel al­bum, « Hel­lo », « A Mil­lion Years Ago » et « When We Were Young », dans des ver­sions simples et tou­chantes. Bref, Adele comme on l’aime.

. par Es­telle De­nis. NT 1, 20 H 55. En glis­sant Phi­lippe Can­de­lo­ro dans le cos­tume d’un noble, « Vis ma vie » ne pre­nait pas beau­coup de risques. Dé­jà bon client face aux ca­mé­ras, le pa­ti­neur pro­met­tait d’of­frir une pres­ta­tion sa­vou­reuse face à un marquis corse au nom à ral­longe. Et le pa­ri est réus­si : quand l’aris­to­crate dit de lui que « c’est un gar­çon qui a un as­pect un peu an­ti­con­for­miste », Can­de­lo­ro lâche « J’ai l’im­pres­sion de re­trou­ver un peu Nel­son (NDLR : Mon­fort) ». Lors­qu’une coach en sa­voir-vivre et bonnes ma­nières le sa­lue, tout en perles et che­veux blonds bru­shés, l’ath­lète s’amuse : « Je vous dé­bar­rasse ? Mais je vais peut-être pas m’ar­rê­ter au man­teau… » Phi­lippe Can­de­lo­ro en fait des tonnes, pro­pose de « par­ler de c… » avec une am­bas­sa­drice, de­mande « et la prin­cesse, elle est bien gau­lée ? » et com­mente ain­si les nus ex­po­sés dans un mu­sée : « Pour­quoi on met­tait tous les gens presque à poil ? » On n’est pas fran­che­ment éton­nés, mais on s’amuse bien car Can­de­lo­ro n’a pas son pa­reil pour bri­ser la glace.

(Alexan­dra Waes­pi.)

France 2 pro­pose un concert d’Adele ac­com­pa­gné d’une in­ter­view.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.